MDPH : un site parasite vend des prestations gratuites

3 euros l'appel et un pack documents à 19. Un site web parasite propose des prestations MDPH payantes alors qu'elles sont gratuites. Malgré les signalements auprès de la répression des fraudes, il échappe à la loi française. Méfiance !

• Par

Thèmes :

Commentaires4 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Dernière minute du 2 mars 2020

Depuis la parution de cet article, le lien vers le site mdph-info.com n'est plus actif ; il s'appelle désormais documents-mdph.fr. 

Article initial du 20 février 2020

Si vous appelez votre MDPH (maison départementale des personnes handicapées), il vous en coûtera 3 euros ! Et pour le « pack des aides sociales handicap », ce sera 19,90. Non, ce n'est pas une nouvelle disposition prise par le gouvernement mais les tarifs pratiqués par un site purement commercial : mdph-info.com. Attention danger ! Face au parcours d'obstacles que doivent franchir les familles concernées par un handicap et les montagnes de documents à produire, la tentation est alléchante d'aller chercher de l'aide auprès de ceux qui se disent experts et vous promettent de faire « à votre place », avec « un accompagnement 7 jours/7 dans la rédaction de vos documents et de vos demandes ». Mais ce site web est en réalité un parasite. Le hic, c'est qu'il apparaît en haut de la liste lorsqu'on tape « numéro de téléphone MDPH » dans un célèbre moteur de recherche.

Des critères suspects

Plusieurs critères doivent inciter à la méfiance : un numéro surtaxé, des fautes d'orthographe ou encore des informations obsolètes. En 2020, ce site litigieux fait encore mention de la Cotorep (Commission technique d'orientation et de reclassement professionnel) alors qu'elle a disparu depuis 2006 au profit de la CDAPH (Commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées). Annie Coletta, présidente de l'association des directeurs des MDPH de France, assure « avoir déjà été alertée ». Elle rappelle que, comme l'ensemble des documents officiels Cerfa, les démarches auprès des MDPH sont totalement gratuites et les numéros de téléphone des agences non surtaxés. Les conditions générales du site fantôme prennent tout de même la peine d'avertir l'utilisateur mais encore faut-il les trouver : « Notez qu'il existe un numéro non surtaxé pour toutes les MDPH de France. Notre service est indépendant des MDPH. Nous permettons une mise en relation rapide en fonction de votre situation géographique ». Il renvoie en effet vers la liste des MDPH dans chaque département, avec des adresses valides mais un seul et même numéro, à 3 euros l'appel !

Des signalements en vain

Pour éviter de tomber dans ce piège, Annie Colleta encourage les usagers à aller sur le site de leur MDPH pour télécharger les documents ou sur celui de la CNSA qui propose un annuaire en ligne (en lien ci-dessous), ou encore dans les agences CAF et « dans chaque CASVP (Centre d'action sociale de la ville de Paris) », complète François Rohon, responsable du pôle Accueils et communication au sein de la MDPH de Paris. Il ajoute : « Nous sommes bien au courant de l'existence de ce genre de site et avons d'ailleurs mis en place une communication à notre accueil et sur notre site. Il existe depuis des années, évolue, change de nom de domaine mais sa charte graphique reste identique ». « C'est une menace pour des personnes souvent fragilisées et peu expertes du web, a fortiori si elles ont des troubles cognitifs ou de la compréhension », poursuit Annie Colleta qui encourage les « victimes » potentielles à « saisir la répression des fraudes ».

Une adresse fantôme

C'est ce qu'a fait Lætitia Achikian-Durand, présidente de l'association « 1 pour tous, tous pour l'autisme », alertée par plusieurs membres. Le 4 février 2020, elle a déposé un signalement sur le site internet-signalement.gouv.fr et sur signalconso.beta.gouv.fr, la nouvelle plateforme de signalements à destination des consommateurs. De son côté, la MDPH de Paris dit avoir tenté d'alerter les autorités compétentes, et ce dès 2014, mais, selon elle, « le serveur étant basé à l'étranger, cela n'a rien donné ». En effet, aucune trace de la société éditrice dans Infogreffe, son capital mentionne 300 000 dhs, la monnaie des Emirats arabes unis et l'adresse du siège social donnée à Paris (10 rue de la Buanderie) n'existe tout simplement pas ! Cette société fictive a mis en place une tromperie similaire avec les numéros du Crous (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires).

Tous types d'arnaques

Ce type d'« abus de confiance » n'épargne malheureusement aucune démarche administrative : actes d'Etat civil, de mariage ou de décès, extraits de casiers judiciaires, pourtant tous gratuits. Les noms de domaine se veulent rassurants, ressemblent à s'y méprendre à des sites officiels mais ne sont que des « contrefaçons ». Par exemple, au lieu d'un « .gouv.fr », signature officielle des services publics français, est employé un « -gouv.fr » (un tiret au lieu du point). Le bleu-blanc-rouge domine, histoire de faire vibrer la « fibre » patriotique. Le Canard enchaîné s'est récemment penché sur cette filière dans son enquête « Ces illi-cites qui vendent des services gratuits » ; le ministère de la Justice avoue « ne pas pouvoir faire grand-chose » car, basés à l'étranger, ces sociétés échappent à la loi française. En attendant, le business continue de fructifier. Sur le site MDPH parasite, un pop-up affiche en temps réel les « clients » qui font appel à ce service et le compteur des commandes continue de grimper. Le site annonce 1 248 packs achetés, soit près de 25 000 euros vite gagnés !

Partager sur :

Commentaires4 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
4 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.