Nathalie Birault, "J'ai 1 truc à te dire"

Sourde depuis ses 12 ans, Nathalie Birault a, dans un premier temps, dissimulé sa différence. Aujourd'hui, elle crée des bijoux amovibles pour apporter un "grain de folie" aux appareils auditifs. Message inspirant à l'horizon,ouvrez vos écoutilles !

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Un message essentiel à faire passer sur le handicap ? Nathalie Birault vous livre le sien en 1 minute chrono ! Elle n'a que 12 ans lorsqu'elle apprend sa surdité, de façon très brutale. Un diagnostic qu'elle a mis du temps à accepter... Après avoir caché, nié sa différence des années durant, sa vie bascule le jour où elle accepte de se faire poser des implants cochléaires. Aussitôt remise de l'opération, elle fabrique une fleur pour embellir son appareil auditif qu'elle offrira quelques semaines plus tard à une fillette malentendante. « Sa posture a complètement changé, ses yeux étaient remplis de joie, elle semblait fière », se souvient-elle, sourire aux lèvres. Pour Nathalie, c'est le déclic... Etudiante aux beaux-arts, elle consacre son mémoire de fin d'études au silence, révélant ainsi sa « relation singulière au monde ». Quelques années plus tard, elle crée Odiora, une entreprise qui propose des bijoux amovibles à placer sur les prothèses auditives, les transformant en accessoires « tendances ». L'objectif : aider les malentendants à accepter l'appareillage et ouvrir le dialogue sur la surdité avec bienveillance. Découvrez son message et réagissez avec le #J1TATD (« J'ai 1 truc à te dire »).

Vous souhaitez participer ? Contactez-nous à l'adresse video@handicap.fr .

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.