L'originale K : un rap engagé qui prône l'inclusion

"Guerrière", le titre du dernier album de L'original K, prémonitoire ? Après des années de lutte, la maman rapeuse a remporté son combat pour l'inclusion scolaire en obtenant une place pérenne dans une classe spécialisée pour son fils autiste sévère.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Dernière minute du 18 septembre 2020

La musique, une arme de persuasion massive ? Après des années à raper le manque d'inclusion scolaire, Lucie Michel, alias L'originale K, vient d'obtenir une place pérenne au sein d'une école expérimentale ABA pour son fils autiste sévère. Il pourra être accueilli jusqu'à son vingtième anniversaire dans, selon elle, « l'une des rares écoles spécialisées qui respectent les recommandations de la Haute autorité de santé (HAS) sur l'autisme, comme demandé dans mon dossier MDPH (Maison départementale des personnes handicapées) de 2015 ». Le « plus beaux des cadeaux d'anniversaire », sé réjouit-elle.

Article initial du 9 novembre 2019 

L'originale K revient en mode « Guerrière » dans un nouvel album éponyme, sorti le 1er octobre 2019. Présidente de l'association « Les mamans courage » le jour, auteure, compositrice, interprète, productrice, la nuit, et mère de famille à temps complet, elle mène une double, voire une triple, vie. De son vrai nom Lucie Michel, cette maman d'un petit garçon autiste et épileptique rappe pour interpeller les pouvoirs publics sur le sort des personnes « différentes ».

Vivre sur le fil du rasoir

En 2018, cette chanteuse nantaise exhortait Emmanuel Macron à tenir ses promesses d'inclusion scolaire dans un titre évocateur « #inclusionfermeta****** » (article en lien ci-dessous). Il y a quelques mois, avec « Handicapés » elle dénonçait la lourdeur administrative, le manque d'accompagnement et les belles paroles du gouvernement en matière « d'égalités des chances ». Aujourd'hui, elle lance un cri du cœur avec son titre « Vivre », extrait de son album « Guerrière ». Même si elle « vit sur le fil du rasoir », elle tente de « survivre, malgré tout, garder espoir ». Malgré tout, « je n'étoufferai pas ma colère, je la transformerai en expérience. J'utiliserai toute ma douleur, je la renouvellerai en résistance. Je mobiliserai ma peur et ferai d'elle une prise de conscience », promet-elle. Pour L'originale K, « ce ne sont pas nos enfants qui sont malades mais bien ce monde ».

Son remède ? Quinze nouveaux morceaux engagés qui incitent à plus de tolérance et d'inclusion. Tâchons de voir « ce qui nous lie, pas ce qui nous sépare, encourage-t-elle. La différence est notre plus grande richesse, sachons en tirer une plus grande sagesse. »

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.