Un pilote auto para fait ses 1ers pas grâce à l'exosquelette

Le pilote automobile canadien Robert Wickens, paraplégique depuis un terrible accident en août 2018, a fait ses premiers pas, aidé par un exosquelette.

24 janvier 2019 • Par

Thèmes :

Illustration article

Sur une vidéo publiée le 22 janvier 2019 sur son compte Twitter, le pilote automobile canadien Robert Wickens, paraplégique, se tient à un déambulateur et il est harnaché à un exo-squelette, une structure robotique externe qui lui permet d'avancer. Aidé également par une personne non identifiée, il fait une dizaine de pas dans le couloir de ce qui ressemble à un hôpital. "C'était un grand jour, car pour la première fois, j'ai pu faire plus de trois pas sans m'écrouler de fatigue ! Ma jambe droite avance seule et ma gauche est aidée par l'exo (squelette)", a-t-il écrit en légende de cette vidéo.

Un accident violent

En août 2018, lors du Grand Prix de Pocono, comptant pour le Championnat Indycar, Wickens, 29 ans, avait percuté violemment les grillages de sécurité surplombant le mur extérieur du circuit ovale de Long Pond, après s'être littéralement envolé sur une autre monoplace. Il a subi depuis de multiples opérations, notamment de la colonne vertébrale. Il a promis de tout faire pour marcher à nouveau et pour reprendre sa carrière en IndyCar.

Pour sa première saison en IndyCar, le Canadien avait décroché quatre podiums, le premier (2e) dès sa deuxième course. Il a également terminé 9e des prestigieux 500 miles d'Indianapolis pour sa première participation, et a reçu depuis le trophée de meilleur "rookie" (débutant) de la saison 2018.

© Capture d'écran Youtube + Wikipedia

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2019) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.