Sébastien Joachim, "J'ai 1 truc à te dire"

"La lumière, les formes... tout s'assombrit." Atteint d'une maladie évolutive rare, Sébastien Joachim sait qu'il ne peut échapper à la cécité. Du désespoir à la colère en passant par le déni, le voilà aujourd'hui sur le chemin de la résilience.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Un message essentiel à faire passer sur le handicap ? Sébastien Joachim vous livre le sien en 1 minute chrono ! « Allongé dans mon lit, je ferme les yeux sur une image ternie et noircie de son visage. L'image d'un cliché polaroïd, dont le temps a effacé l'éclat. (...) Tout s'assombrit, la lumière, les couleurs et les formes s'évanouissent », écrit-il dans son livre Une cécité à pas de loup (autoédition). Agé de 41 ans, Sébastien est atteint de choroïdérémie, une maladie dégénérative de l'œil qui le rend progressivement aveugle. Mais ce sportif ne se résout pas à cette sombre perspective et part en croisade contre la fatalité.

En 2015, il fonde l'association SJKB (Sébastien Joachim kicks blindness), un nom éloquent pour ce féru de boxe qui réaffirme son intention de « faire un kick (donner un coup de pied) à la cécité » ! Cette asso vise à soutenir les personnes déficientes visuelles mais aussi à sensibiliser, récolter des fonds pour la recherche et accélérer la mise en œuvre d'essais thérapeutiques. Depuis, il n'a de cesse de se battre pour un monde plus inclusif et surtout plus tolérant. Découvrez son message et réagissez avec le #J1TATD (« J'ai 1 truc à te dire »).

Vous souhaitez participer ? Contactez-nous à l'adresse video@handicap.fr .

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.