Le taux de chômage des personnes handicapées en baisse

Le taux de chômage des personnes handicapées a baissé d'un point en un an, même s'il reste 2 fois supérieur à celui de la population active. Le nombre de demandeurs repasse sous la barre des 500 000.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article
Illustration article

Le taux de chômage des personnes handicapées a baissé d'un point en un an, de 17% en 2018 à 16% en 2019, s'est félicité le 9 mars 2020 le gouvernement. Le nombre de demandeurs d'emploi en situation de handicap "repasse ainsi en dessous du seuil des 500 000 personnes", pour s'établir exactement à 495 676 fin 2019, selon les données de Pôle emploi citées par le cabinet de la secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées, Sophie Cluzel.

Deux fois plus élevé

Si le taux de chômage des personnes handicapées reste deux fois plus élevé que celui de la population active en général, il a d'avantage baissé (-3,9%) que celui de l'ensemble de la  population (-3,2%), a ajouté le secrétariat d'Etat. "On observe par ailleurs une progression de 15% des entrées en formation des personnes en situation de handicap", se félicitent dans un communiqué les services de Mme Cluzel, pour qui le "faible niveau de qualification des personnes en situation de handicap constitue un frein majeur à leur accès à l'emploi".

Seuls 36% des demandeurs d'emploi en situation de handicap ont un niveau équivalent ou supérieur au bac, contre 53% pour l'ensemble de la population. Mme Cluzel affirme régulièrement vouloir développer l'apprentissage chez les jeunes en situation de handicap, pour les amener vers un "emploi durable".

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2020) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.