Meubles frigo des supermarchés, l'accessibilité sacrifiée ?

Résumé : Alors que la convention signée en 2012 tend vers la fermeture de 75% des meubles frigorifiques dans les rayons de produits frais d'ici 2020, quid de leur accès pour les personnes en fauteuil? Ecolo ou accessible : faudra-t-il choisir?

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Comme toutes les semaines, Simon, paraplégique, se rend au supermarché près de chez lui. Sur sa liste : produits surgelés, légumes, yaourts, charcuterie… Depuis son fauteuil, il ne peut se saisir que de la moitié des articles sans demander de l'aide autour de lui. La situation de Simon n'est pas isolée. Et elle n'est pas en passe de s'améliorer… Cédrik Carotte, directeur de la délégation APF (Association des paralysés de France) Haute-Savoie le confirme, les clients en fauteuil roulant ou avec une canne sont trop régulièrement mis en difficulté quand il s'agit de faire leurs courses. « C'est le cas pour les produits surgelés mais aussi pour les autres rayons où les articles sont souvent trop hauts. » Alors que l'on se dirige vers la fermeture progressive des meubles frigorifiques ouverts dans les supermarchés et les hypermarchés au profit de meubles fermés à portes pour des raisons écologiques, cette mesure ne va pas faciliter la vie de certains…

La consommation de 500 000 personnes par an

La convention signée en janvier 2012 par le ministère de l'Écologie et la Fédération des entreprises de commerce et de la distribution a en effet pour but de diminuer la consommation énergétique de manière drastique. L'objectif était, à l'orée 2015, de 25%. Selon une étude publiée par le gouvernement, la fermeture de 75% des meubles frigorifiques d'ici 2020 permettra une économie de 2,2 TWh par an, soit la consommation d'un demi-million de personnes. Avec des portes à double-vitrage, l'économie sera de 50% par rapport à un meuble ouvert. L'étude pointe aussi le fait que leur fermeture « améliorera le confort des clients et des employés, en évitant la sensation de froid dans les rayons ». Mais aucune trace d'une quelconque préoccupation pour le confort des personnes à mobilité réduite…

Deux lois en conflit ?

Une contradiction par rapport à la loi handicap de 2005 visant à obliger les établissements, entre autres, à optimiser leur accessibilité pour les personnes handicapées ? « Ce qui est sûr, poursuit Cédrik, c'est qu'opposer deux lois est une erreur. Je crois que tous ceux qui sont concernés par ces mesures doivent se réunir autour d'une table afin de trouver le meilleur compromis. Notre pays a évidemment besoin d'économiser de l'argent mais il doit le faire intelligemment. » On peut alors regretter que l'avis des personnes handicapées n'ait pas été pris en compte. Ouvrir une porte lorsqu'on est en fauteuil roulant devient une nouvelle gageure. Un obstacle supplémentaire entre le client et le produit. Idem lorsque les bacs de produits surgelés sont munis d'un système coulissant. Alors pourquoi pas des portes automatiques ? En attendant qu'un compromis soit exploré, ce « lèche-vitrine » risque de laisser à certains un… goût amer !

Lire les réactions et réagissez !  

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Kevin Murgue, journaliste stagiaire Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 16-05-2015 par anne-marie :
Sait vrai que cela devient dur de faire les courses et d'attendre que des personnes pas toujours aimable pour demandé de l'aide et notre fierté ?.Quelques employé a notre service serrait bien.Je fait mes courses depuis 10 ans l'méme magasin qui a installé ses portes et suis toujours obligée de ralée pour avoir 1 minimum d'aide

Le 16-05-2015 par wanda :
Jeis mes courses en fauteuil oui j' avoue c'est souvent très énervant entre les bacs congelation trop hauts et inaccessibles et les armoires...à vous dégoûter de gaire les courses!

Le 16-05-2015 par m.al atrach :
Ne pourrait t on prévoir un ou des petits meubles spécial personne handicapées ? qui seraient posés près des meubles normaux ?

Le 17-05-2015 par Walter Salens :
Entre meubles actuels ouverts et meubles largement plus haut avec portes, je vois mal un compromis technique possible. Exact que dans les grandes surfaces d'alimentation il y a très peu de personnel au contraire des grands magasins de bricolage par exemple. Je fréquente un ami en FR électrique qui ne peut trop se servir de ses mains. Il n'a jamais eu de Pb pour trouver un client pour prêter main forte.

Le 17-05-2015 par mimo :
je ne vois ce qui va changer de mettre un rideau les aliments ne seront pas plus pas moins haut et dans les congel caisson c'est pareil ce sera toujours aussi profond. Pourquoi des meubles pour handicapés et d'autres NON Ca c'est de la vrai discrimination TOUS PAREILS et puis c'est tout. Je précise je suis moi même handicapé PAA pour les connaisseurs je le précise avant de me faire fustiger pour mes écrits

Le 18-05-2015 par Pascal :
Remplacer des frigos-meubles ouverts complètement ridicules qui gaspillent une quantité énorme d'énergie par des frigos-armoires bien plus mieux pour l'environnement est juste une évidence. Et même si il faut pour cela que trois fois par jour un vendeur ou un autre client rendre service très volontiers à une personne en lui passant le paquet situé un peu trop haut. Si on peut déjà le faire pour les personnes de petite taille et les enfants... ça ne devrait pas poser trop de soucis pour les handicapés il me semble non ?

Dommage que à part râler contre ces améliorations d'ordre écologique qui paraissent évidente dans la société d'aujourd'hui je ne vois pas la moindre ligne sur le site de handicap.fr pour amener une solution réellement acceptable.

Un peu de sérieux, la compréhension et la solidarité sont des valeurs qui vont dans les deux sens.

Le 19-05-2015 par bettyboop039 :
faire ses courses c est un défis, le drive c est bien , mais de temps en temps . pour le reste on trouve des gens sympas

Le 23-05-2015 par Un jour viendra :
La France a les associations de personnes handicapées les plus incompétentes au monde

Elles sont complices de cette discrimination aucune poursuite devant la justice ça fait 40 ans que ça ne bouge pas

Le 04-06-2015 par Alged :
Effectivement ça ne bouge pas parce bien des personnes handicapées ne veulent pas se mobiliser pour renforcer ces associations.
Et les "législateurs" freinent des quatre fers pour empêcher "les actions de groupe" en justice comme cela peut se faire aux USA.
La neutralisation de la loi Fev 2005 ne va pas nous aider.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches