Lutte Sport Adapté

Résumé : La lutte éducative fit son apparition à la fin des années 80 au sein de la Fédération Française de Sport Adapté. Fort de cette expérience, elle a su associer les handicapés mentaux au respect de perfectionnement des techniques de lutte...

Par , le 

Lutte Sport Adapté
Présentation / Historique
La lutte éducative fit son apparition à la fin des années 80 au sein de la Fédération Française de Sport Adapté. Fort de cette expérience, elle a su associer les handicapés mentaux au respect de perfectionnement des techniques de lutte. On peut la pratiquer en compétition ou en loisir. D'ailleurs, des parcours d'évaluation et d'orientation sont proposés. L'objectif est de leur démontrer que l'on peut pratiquer un sport avec des oppositions corporelles sans aucun danger pour autrui. Il s'adresse à tout type de déficient car la lutte est un sport, donc l'issue ne peut être prévue à l'avance. Chaque personne a sa chance. Tout ceci est fait sous l'œil de l'éducateur qui guide et oriente l'action. C'est une discipline qui permet de développer chez les handicapés le sens de la spontanéité et les ressources du corps.
Fédération d'affiliation
Fédération Française de Sport Adapté
Règles
Les règles sont sensiblement les mêmes que celle appliquées par la Fédération Française de Lutte. Pourtant quelques modifications y sont apportées, surtout dans les deuxième et troisième divisions pour faciliter l'intégration de ces sportifs hors du commun. Par contre, la première division est quasiment identique à celle des valides. Pour monter de division, il faut se faire attribuer des grades qui sont donnés lors d'examens. La lutte est un sport où le poids et le sexe déterminent la catégorie. Le combat se pratique sur un cercle de neuf mètres de diamètre durant 3 minutes. En fonction des prises effectuées pendant ce lapse de temps, le vainqueur est celui qui en a acquis le plus de points.
Matériels
Le matériel requis pour ce sport est le même que pour les valides. Les compétiteurs doivent posséder un maillot d'une seule pièce dont la couleur leur sera désignée avant chaque combat (rouge ou bleu), ainsi que des chaussures de lutte. Les pieds nus sont acceptés. Tout objet susceptible de blesser l'adversaire est totalement interdit (bague, montre,...).

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr