Agefiph, j'ai le bon profil !

Axel Allétru, athlète : son accident, la chance de sa vie ?

Résumé : Grand espoir du moto-cross, une grave chute met fin aux rêves du jeune Axel Allétru. Paraplégique à 20 ans, il renoue avec sa passion, le sport, et transmet son optimiste lors de conférences. Portrait d'un combattant !

Par , le 

Réagissez à cet article !

Un grand crack dans la moelle épinière, les jambes ne répondent plus, tous ses rêves envolés. Axel, grand espoir du moto-cross, doit renoncer après une grave chute lors des championnats du monde 2010 en Lettonie. Il est directement transféré à l'hôpital de Riga, où il passe une IRM. Verdict : paraplégie ! La chute n'est pas seulement physique, elle est aussi morale. Lorsque certains s'enfoncent dans la dépression, Axel, grâce à un mental trempé d'acier, décide de voir plus loin que le fauteuil ou les béquilles. « Tout devient possible quand on agit comme si rien n'était impossible », affirme-t-il. Sa détermination va lui permettre de devenir champion de France et d'Europe de natation.

Tous n'y croient pas

Lorsqu'il est hospitalisé à Riga, ses parents sont présents à ses côtés. Son père, plutôt que de s'apitoyer sur son sort, le motive : « C'est ton grand prix. Tu dois le gagner et tout faire pour y arriver ». L'athlète décide de se battre. Jusqu'au bout. Et pourquoi pas jusqu'à remarcher ? Il peut compter sur le soutien de sa kinésithérapeute qui décèle son potentiel et sur l'un de ses amis d'enfance dont le père, orthoprothésiste, lui confectionne une attelle, avec laquelle, il parvient à se mettre debout. Tous n'y croient pas, comme son ergothérapeute qui lui propose une rééducation exclusivement pour le fauteuil roulant car il ne conçoit pas qu'il pourra remarcher un jour ou son médecin qui menace de le virer du centre de rééducation s'il ne respecte pas les instructions, jugeant ses excès d'activités contreproductives. Le jeune homme déjoue tous les pronostics et fait taire les avis les plus fatalistes. Depuis, il repousse sans cesse ses limites, y compris dans les sports mécaniques où il défie les « valides », ce qui lui permet d'affirmer : « J'ai pour ambition de gagner le Grand Dakar 2020 ! »

De champion à coach pro

Ce sportif de haut niveau, aujourd'hui âgé de 28 ans, partage désormais son expérience à l'occasion de multiples conférences ou sur sa chaîne YouTube (en lien ci-dessous). Il motive son auditoire, lui prouve que, malgré les aléas de la vie, de nouveaux horizons sont à découvrir, à imaginer. « Continuer à rêver », comme il le dit. C'est aussi un coach professionnel qui prodigue des conseils avec son enthousiasme naturel à un public assez hétérogène, des patrons aux employés, des jeunes aux personnes âgées. Le handicap n'a en rien affecté l'audace, la persévérance ou la sincérité du jeune homme. « 80% de mon travail était mental », rappelle-t-il. Son credo : « Un échec, un accident de la vie, ne serait-ce pas la chance de notre vie ? ».

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Mohamed Rharbal, journaliste Handicap.fr"

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr