Amputé des 4 membres, il réussit l'ascension du Cervin

Résumé : A 47 ans, le 4 août 2016, l'Ecossais Jamie Andrew, amputé des jambes et des mains, a réussi l'ascension du Cervin. Un défi à 4 478 mètres pour lequel il s'est entraîné pendant 5 ans.

Par , le 

Réagissez à cet article !

L'Ecossais Jamie Andrew, amputé des jambes en dessous des genoux et des mains en dessous des coudes, a réussi le 4 août 2016 l'ascension du Cervin, montagne mythique des Alpes suisses, culminant
à 4 478 mètres. "Il est vraiment possible de tout réaliser", a déclaré à l'AFP l'alpiniste qui, équipé de prothèses et accompagné de deux guides, a mis 6 heures pour l'ascension, et 6h30 pour redescendre, soit 5 heures de plus que le temps moyen.

Amputé il y a 17 ans

Jamie Andrew, qui a fêté son 47ème anniversaire la veille de son exploit, a reconnu ne pas pouvoir prouver qu'il est le premier amputé des 4 membres à réaliser cet exploit. "Mais je le suis", a-t-il assuré. "C'est fantastique", a-t-il encore lancé, ajoutant: "J'espère que cela montre qu'on peut dépasser ses rêves, mais il ne faut pas pour autant se mettre en danger, seulement avancer sur le plan mental, physique et émotionnel". Jamie Andrew a été amputé après un accident, il y a 17 ans, dans les Alpes françaises. Son compagnon d'escalade, lui, y a laissé la vie. L'Ecossais a néanmoins continué à vouloir grimper. "Mais je n'aurais jamais rêvé pouvoir escalader le Cervin, mon premier but était les collines d'Ecosse", raconte-t-il.

Sûrement d'autres défis

L'homme, marié et père de 3 enfants, a réalisé l'ascension du Kilimandjaro (5 895 mètres) en 2004, et quelques sommets alpins. Il s'est entraîné pour le Cervin pendant cinq ans. En 2014, il avait presque réussi, mais a dû renoncer à 250 mètres du sommet. "Le Cervin est vraiment la montagne la plus difficile" qu'il a escaladée, a-t-il dit. Le mont Cervin, en forme de pyramide reconnaissable au premier coup d'oeil, est situé au-dessus de la station de Zermatt (canton du Valais), proche de la frontière italienne. La suite ? "Je veux faire une pause, avant d'y penser, mais il y aura sûrement d'autres défis", assure Jamie Andrew.

© Profil Facebook Jamie Andrew

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches