Le 2ème Comité interministériel du handicap est reporté

Résumé : Le 2ème Comité interministériel du gouvernement Philippe était annoncé le 9 octobre 2018 mais, bousculé par les annonces de remaniement, il est reporté à une date ultérieure.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Dernière minute du 8 octobre 2018

Dans le cadre du remaniement annoncé du gouvernement, le CIH prévu le 9 octobre est reporté à une date ultérieure qui n'est pas encore fixée selon le secrétariat d'Etat au Handicap. 

Article initial du 24 septembre 2018

Calendrier social chargé le 9 octobre 2018. Après deux mois de pause estivale, la rentrée rime avec reprise des mobilisations, manifestations et grèves. C'est aussi un grand jour pour le handicap puisque le CIH se réunit autour d'Edouard Philippe.

Une fois par an

Le Comité interministériel du handicap, créé par le décret du 6 novembre 2009, est « chargé de définir, coordonner et évaluer les politiques conduites par l'État en direction des personnes handicapées ». Sous la présidence du Premier Ministre, il rassemble, en principe une fois par an, l'ensemble des membres du gouvernement concernés par cette politique. A ne pas confondre avec la Conférence nationale du handicap (CNH) qui, selon la loi de 2005, doit être organisée une fois tous les trois ans sous l'autorité du chef de l'Etat ; celle espérée en mai 2018 n'a jamais eu lieu, la dernière datant de l'ère Hollande en mai 2016.

Une nouvelle secrétaire

Depuis le 1er septembre 2018, c'est Céline Poulet, ex Croix-Rouge française, qui, remplaçant Etienne Petitmengin au poste de secrétaire générale du CIH, a la responsabilité de « coordonner les actions menées en faveur de l'accessibilité des biens et des services aux personnes handicapées, quel que soit leur handicap, dans tous les domaines de la vie en société, ainsi que les actions menées en faveur de l'accompagnement continu des personnes handicapées ». Le secrétariat général du CIH assure, en outre, le secrétariat du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) ainsi que, depuis 2016, le suivi de la mise en œuvre de la convention internationale de l'ONU relative aux droits des personnes handicapées.

L'occasion de nouvelles annonces ?

Le premier CIH du quinquennat Macron a eu lieu le 20 septembre 2017 à Matignon. A cette occasion, Edouard Philippe avait annoncé la revalorisation de 90 euros de l'allocation adulte handicapé pour la porter à 900 euros le 1er novembre 2019. C'était une promesse de campagne du candidat Macron qui avait assuré vouloir faire du handicap l'une des priorités de son quinquennat. Cette seconde édition promet-elle de nouveaux scoops ? Rien n'est moins sûr. Alors que le premier CIH avait donné le cap de la politique handicap du nouveau gouvernement, les suivants ne devraient que consolider les encours. Pour faire le point sur les actions prévues en 2019 le cadre des deux projets de loi de finances, Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat au handicap, a déjà réuni la presse le 24 septembre (article en lien ci-dessous).

Ce rendez-vous offre souvent l'occasion de faire de nombreuses promesses. Manuel Valls en avait listé 90, Jean-Marc Ayrault affichait 45 pages de résolution… Une journée pour les annoncer et 364 pour les rendre ensuite effectives.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 25-09-2018 par Marie :
Honte à vous de refuser d l aah pour des arrêts cardiaque 3 en tout et d obliger de renvoyer les gens au boulot au risque d y perde la vie vive la France

Le 27-09-2018 par luc :
A quand la consultation auprès des professionnels actifs et acteurs de terrain ?
Luc lemaire
éducateur sessad pro de noyon

Le 08-10-2018 par Sab :
Trop souffrances à ne pas souhaiter personne trop isolement 0 plaisir riche en bonne santé voeu de tous! Tant abus autrement non contrôlés rien pouvoir payer qui fait son boulot violations des droits et moqueries th abus chimiques douleurs encore +pathologies incompréhension totale droguée enfoncés. Honte aller resto quelle dignité et pouvoir payer excédents honoraires lunettesdents ? Soins moments tis enfants interdits .Débrouillez vous .Malchances destruction traitements qui pour se rendre compte état physique et morale ? Un bon repas entourage détruit et indifférent aucune compassion . Choix 10operations maladies petite valait mieuX y rester pas un poids et études voulues utile

Le 08-10-2018 par Samy :
Encore une fois les personnes en situation de handicap passe en second plan les annonces de remaniement sont super importante que les handicapés si Philippe n'a pas le temps et cluzel elle fait quoi ? Au lieu de dire des foutaises sur les AESH. Ils auront des contrats robustes plus satisfaisant. Ça suffit le mépris de la profession et de la population handicapé

Le 09-10-2018 par samy :
C'est une honte de reporter ce rdv important qui concernent les personnes en situation de handicap. Visiblement ce n'est pas une priorité du quinquennat comme ils le disent tous cluzel, philippe... Eux ne sont pas en situation de handicap, ils ne se rendent pas compte du temps qui passe et de la souffrance de cette population.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr