Handicap psychique, clips pour dire non à la stigmatisation

Résumé : "Les couleurs de l'accompagnement" relance sa campagne sur le handicap psychique. Au programme, 8 vidéos pour sensibiliser le grand public et particulièrement les jeunes à ces troubles. Un clip est dévoilé par semaine à compter du 12 mars 2018.
le 
Lire les réactions et réagissez !

Schizophrénie, troubles bipolaires ou obsessionnels compulsifs, dépressions sévères… À l'occasion des semaines d'information sur la santé mentale ? du 12 au 24 mars 2018, le collectif d'associations « Les couleurs de l'accompagnement » relance sa campagne d'information grand public nationale sur le thème du handicap psychique avec l'aide de lycéens. Après une saison 1 composée de 8 visuels noir et blanc présentant des situations de vie de tous les jours et 5 clips de 20 secondes, cette campagne 2018 prévoit 8 vidéos de 20 secondes : un clip par semaine est mis en ligne à partir du 12 mars 2018, sur tous les réseaux sociaux.. Son slogan : « Une de ces personnes est handicapée psychique… ET ALORS ! »

Écrit, tourné et réalisé par des jeunes

Une classe de baccalauréat professionnel commerce de l'institution Robin à Vienne (Isère) et deux enseignantes de l'école (arts appliqués et français) ont souhaité participer à ce projet en réalisant ces clips pour dénoncer la stigmatisation que subissent les personnes avec un handicap psychique. Cette campagne vidéo a été entièrement écrite, tournée et réalisée par les jeunes lycéens aidés d'une équipe de professionnels de l'image. Ils feront l'objet d'exposition dans plusieurs lieux, de Vienne et Pont-Evêque (Isère), notamment au restaurant Le Comptoir des Criques le 29 mars 2018. Ces clips seront également projetés en préambule du cinéma-débat, le jeudi 22 mars 2018, au cinéma l'Amphi de Vienne et à la médiathèque Le Trente (du 15 au 31 mars).

3e maladie la plus fréquente

La maladie psychique continue de faire peur, au même titre que ceux qui en souffrent. Destigmatiser la bipolarité, la schizophrénie, la dépression sévère ou les TOC, telle est l'ambition du collectif d'associations « Les couleurs de l'accompagnement ». À Paris, il est soutenu par la Ville ainsi que par Clubhouse France qui propose, à Paris 19, un espace d'accueil pour les personnes avec handicap psychique où l'on encourage leur accès ou leur retour à une vie sociale et professionnelle (article en lien ci-dessous). La maladie psychique se situe au 3e rang des maladies les plus fréquentes, après le cancer et les maladies cardiovasculaires. Sans distinction d'âge, de sexe ou de milieu social, les troubles et/ou épisodes de souffrance psychiques nous concernent donc tous. La plupart du temps, ils constituent la première cause d'invalidité et d'arrêts de longue durée. Leurs répercussions sont très importantes : précarité, exclusion, conduites à risques, repli sur soi, l'isolement pouvant aller jusqu'à l'exclusion, la vie à la rue et le suicide. Des maladies pas comme les autres mais qui, comme les autres, sont des maladies !

© Facebook Couleurs de l'accompagnement / capture d'écran ET ALORS !

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Juliette Lamy , journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 20-03-2018 par Annick :
Merci pour ce bel article bien détaillé et précis pour une meilleure connaissance du handicap psychique

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr