60 ans : vieux ou handicapé, faut choisir !

Résumé : Une pétition circule pour faire appliquer la loi et permettre aux personnes confrontées au handicap après 60 ans de bénéficier des meilleures aides financières, en l'occurrence la PCH. Une barrière d'âge qui aurait dû céder en 2010...

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Le 25 avril 2013, il manque encore 3 675 signatures ; 31 325 personnes ont déjà signé. Cette pétition qui circule sur le Net réclame la suppression du critère d'âge (60 ans) pour l'attribution de la PCH (Prestation de compensation du handicap). En effet, actuellement, à quelques dérogations près, les personnes qui déclarent un handicap après 60 ans se retrouvent en situation critique sans pouvoir bénéficier, en raison de leur âge, d'aides humaines, techniques, d'aménagement du domicile ou du véhicule... La loi qui permettrait de supprimer ce critère d'âge pour l'attribution d'aides aux personnes handicapées n'a toujours pas été mise en application.

Christian Coudre : vivre avec une SLA

C'est Christian Coudre qui est à l'origine de cette mobilisation. A 53 ans, il est lui-même atteint d'une maladie particulièrement handicapante : la SLA (Sclérose latérale amyotrophique) ou maladie de Charcot. Depuis plus de trois ans, ses fonctions vitales sont assurées par des machines. Seuls ses yeux bougent encore ! La SLA est une dégénérescence des neurones moteurs qui entraîne une perte de motricité progressive jusqu'à la paralysie totale. Elle touche également les muscles respiratoires et ceux de la déglutition rendant obligatoire l'assistance de machines qui se substituent alors aux fonctions vitales.

La PCH plus avantageuse que l'APA

Avoir pris la mesure de la détresse et de l'isolement de centaines de personnes touchées par cette maladie, il fonde l'association « SLA aide et soutien ». Il constate alors que de nombreuses personnes dont la maladie s'est déclarée après 60 ans n'ont pas droit à la PCH et ne peuvent bénéficier que de l'APA (Allocation personnalisée d'autonomie). Or il apparaît clairement que les conditions de ressources de la PCH sont plus favorables que celles de l'APA. De plus, les montants de l'APA sont non seulement inférieurs à ceux de la PCH mais ils ne concernent pas le financement des aides techniques.

Des accompagnants en danger

« Les personnes qui me contactent me font part de leur désespoir et me décrivent des situations toutes semblables, témoigne Christian. Par exemple cette dame de 65 qui s'occupe seule de son époux depuis quelques années. A un stade avancé de la maladie, elle ne peut plus le soulever seule, doit intervenir jour et nuit, arrivant elle-même à un stade d'épuisement qui met sa propre vie en danger. Ces témoignages ne reflètent pas la volonté d'un gouvernement au sein duquel un ministère est voué à lutter contre l'exclusion et le handicap. Je suis meurtri par le désarroi de ces personnes et n'en suis pas moins désemparé quant à l'impossibilité de leur proposer une solution acceptable. »

La ministre MA Carlotti alertée

Avec le soutien de nombreuses associations, Christian demande simplement que l'article 13 de la loi handicap de 2005 soit appliqué. Et de le citer : « Dans un délai maximum de cinq ans, les dispositions de la présente loi opérant une distinction entre les personnes handicapées en fonction de critères d'âge en matière de compensation du handicap et de prise en charge des frais d'hébergement en établissements sociaux et médico-sociaux seront supprimées. ». On traduit : depuis 2010, les personnes dont le handicap survient après 60 ans devraient donc pouvoir opter pour la PCH. Or, il n'en est toujours rien ! Face à cette inertie, Christian Coudre a décidé de lancer une pétition sur un site dédié afin d'alerter Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée aux personnes handicapées et à la lutte contre l'exclusion.

Signer la pétition : https://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/suppression-du-crit%C3%A8re-d-%C3%A2ge-60-ans-pour-l-attribution-de-la-prestation-de-compensation-du-handicap#share
Association SLA aide et soutien : http://sla-aideetsoutien.fr/

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr »

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 26-04-2013 par vicki :
oui il faut l'appliquer cette loi

Le 29-04-2013 par aline :
Moi je suis handicapé depuis l'age de 16 ans suite à un accident de la toute, pas trop aider meme avec ds enfants, maintenant en veillissant, je perds de mon indépendance, j'ai 57 ans et je n'aie pas droit à une aide ménagère car il faut que je sois hospitaliser trois jrs, pour en avoir une, c'est une honte aucun gouvernement n'a rien fait pour cela, je dois me débrouiller toute seule,car mon mari travaille toute la journée pour pouvoir m'aider. Salutations !!!!!

Le 30-04-2013 par Forest Roger :
Nos sommes tous susceptibles d'avoir un accident et il ne faut pas que cela soit le facteur chance qui nous fasse béneficier d'un avantage que tous le monde doit avoir

Le 01-05-2013 par katya3365 :
Il faut voter cette loi la France est à la traine pour les PH que nous sommes j'éspère que d'ici mes 60 ans j'aurais trouvé 1 ailleurs paisible pour ma retraite! Au rythme où vont les choses on est pas sortis d'affaire.
A bon entendeur!

Le 03-05-2013 par NINDOGTOMEN :
Je suis née en 1956 et depuis 2000, je suis au chômage. Malgré quelques formations, je ne trouve pas du travail ; les années passent et le handicap prend de plus en plus du terrain. Il y a 1 an déjà que le docteur m'a fait une demande de AAH, mais sans réponse. Et je ne vis qu'avec le RSA. Que cette loi soit votée même si je n'en suis pas bénéficiaire

Le 07-05-2013 par GIVANOVITCH :
De tout coeur avec vous ;

Le 14-09-2013 par RAULT LOUIS :
En france on reste illogique dans beaucoup de domaine!!De plus on pourrait reformuler la personne qui est en situation de handicap!Pourquoi ne pas faire une caisse spéciale pour les personnes qui passent à la retraite?(Ex personne vieillissante en situation d handicap)!Je me demande si parfois les ministères et autres savent ce que c'est vraiment le handicap? En tant que professionel du monde de l'handicap ,il y à encore beaucoup a faire!

Le 09-12-2013 par krys :
Tant qu''il n'y aura pas des pers handicapees en poste dans les ministères personne ne comprendra rien à rien de nos difficultés matérielles (par pudeur nous garderons nos souffrances morales et physique pour nous).

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr