M. Bas: la Conférence de la famille se tiendra 'en juin ou septembre'

Résumé : Le ministre délégué à la Famille, Philippe Bas, a indiqué que la prochaine Conférence de la famille, consacrée cette année aux 'solidarités entre les générations', se tiendrait 'en juin ou en septembre'.

Par , le 

PARIS, 30 mars 2006 -

[BC][EC]"La date n'est pas encore fixée. D'habitude, la Conférence se tient en juin mais comme en 2005, elle a été organisée en septembre, celle de 2006 se tiendra en juin ou en septembre", a indiqué à la presse M. Bas lors de l'inauguration du salon des Seniors.
[BC][EC]"Cette année, la Conférence ne sera pas consacrée à +papa, maman et les deux enfants+ mais aux solidarités entrez les générations", a ajouté M. Bas.
[BC][EC]M. Bas a souligné "le rôle d'une génération qu'on passe trop souvent sous silence et qui est pourtant devenue le maillon fort de la solidarité, non seulement la solidarité familiale, mais aussi la solidarité entre Français, les 55-70 ans".
[BC][EC]Aider les "aidants familiaux" qui s'occupent d'enfants ou de parents handicapés, garantir des prêts familiaux, encourager l'activité rémunérée "quelques heures par semaine" des 60-70 ans, dont "plus d'un tiers est engagé dans le bénévolat", telles sont quelques pistes que le ministre avait suggérées aux groupes de travail installés en janvier pour préparer la Conférence.
[BC][EC]Instituée en 1995, la Conférence est censée prendre chaque année des mesures, plus ou moins onéreuses, en matière de politique familiale.
[BC][EC]La dernière Conférence (déplacée à septembre en raison du changement de gouvernement en juin) avait institué un nouveau congé parental à partir du troisième enfant, plus court (un an contre trois ans) et mieux rémunéré (750 euros par mois, contre 520 actuellement), et qui doit entrer en vigueur au 1er juillet.

mat/ed/Glk

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches