Vivre avec un chien d'assistance

Résumé : Handi'Chiens (Association Nationale d'Education de Chiens d'Assistance pour Handicapés), créée en 1989 sous le nom d'ANECAH, a pour mission d'éduquer des chiens d'assistance destinés à aider au quotidien les personnes handicapées en faut

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Quelles démarches ?
Faire la demande auprès du siège social ou de l'un des quatre centres de formation Handi'Chiens, remplir un dossier et se soumettre à un entretien complet. Pour obtenir un chien, une personne, même avec un handicap lourd, doit faire preuve d'une motivation suffisante pour assumer la responsabilité d'un animal. Elle doit également avoir un bras semi-valide pour pouvoir manipuler la laisse, caresser le chien et récupérer les objets, et posséder une élocution compréhensible, avec de bonnes intonations. Le médecin doit se prononcer (autorisation inscrite dans le dossier d'adoption) sur la capacité de son patient à s'occuper de son animal. Cette démarche implique évidemment le consentement de toute la famille. C'est pourquoi l'association Handi'Chiens réalise l'entretien des postulants au domicile afin de pouvoir apprécier leur mode de vie et détecter, notamment dans le cas de troubles du comportement, des risques potentiels de maltraitance. Reste une contrainte souvent difficile à assumer pour l'entourage : pour préserver le lien entre le chien et son maître et permettre à ce dernier de conserver son rôle de dominant, la famille n'est autorisée à caresser le chien que sur son ordre.

Préparer le chiot
Les chiots sont choisis dès l'âge de sept semaines à la suite d'un test de caractère spécifique permettant d'écarter ceux trop craintifs, trop indépendants ou manquant de soumission. De 2 à 18 mois, ils sont placés dans des familles d'accueil bénévoles qui les familiarisent avec le monde extérieur et participent à leur pré-éducation. De 18 à 24 mois, les chiens reçoivent une éducation spécifique assurée par les éducateurs d'Handi'Chiens sur l'un des quatre centres de formation de l'association, au cours de laquelle ils apprennent les ordres les plus complexes. Ils sont ensuite présentés à un stage de passation afin de rencontrer leurs futurs maîtres et d'apprendre à travailler avec eux.

Ouvrir une porte, allumer la lumière
Tous les chiens d'aide sont éduqués pour répondre à environ 50 ordres vocaux de base. « Hup lumière » et le chien se jette sur l'interrupteur. Mais aussi "Porte" pour ouvrir; "Recule", "Ramasse"... Un stage de 15 jours, avec une équipe de professionnels, est nécessaire pour apprendre à gérer le chien. Au terme de cette formation, il est capable d'ouvrir un placard ou un tiroir, en saisissant par exemple un morceau de tissu accroché à la poignée et de les refermer ensuite d'un coup de patte. Les ordres s'affinent au fil de la relation et des besoins de la personne handicapée : certains chiens ont même appris à déshabiller leur maître en tirant sur son pantalon ou ses chaussettes.

Ramasser ou transporter des objets
S'il ne remplace en aucun cas la famille ou l'auxiliaire de vie, le chien d'assistance est capable de rendre de nombreux services comme ramasser ou de transporter tout objet, même les plus petits comme une carte de crédit ou un trousseau de clés.

Aboyer en cas de danger
La présence du chien est réconfortante car il peut prévenir l'entourage en cas de problème. En réponse à un simple geste de la main, le chien se met à aboyer, mais il arrive souvent que ce dernier prenne les devants s'il suspecte une situation inconfortable pour son maître.

Rester calme en toutes circonstances
Lorsque la situation l'exige (toilettage, soins...), le chien doit être capable de maintenir une position donnée pour ne pas représenter une gêne. Mais même couchés aux pieds de son maître, il reste en éveil et disponible à la moindre sollicitation, par exemple pour effectuer une transaction : face à un comptoir trop haut il donne un porte-monnaie ou récupère un objet. Comble de l'éducation, et pour éviter tout « accident » dans les lieux publics, le chien est même capable d'uriner et de faire ses besoins sur commande.

Se montrer complice et amical
Pour pourvoir entrer dans tous les lieux publics, les chiens (le plus souvent de race labrador ou golden retriever) sont identifiés par une cape Handi'Chiens, munie de poches. Ils sont dressés à ne pas tirer pour aller sympathiser avec d'autres congénères. Mâles et femelles sont stérilisés. Les chiens dominants et agressifs ayant été éliminés lors de la sélection, il est tout à fait envisageable d'avoir un deuxième animal au domicile. Dans la rue, le chien d'assistance constitue un lien social irremplaçable et un formidable vecteur de communication, qui souvent arrive à masquer la présence du fauteuil.

Combien ça coute ?
Les chiens sont offerts aux personnes handicapées, le coût de la formation (environ 12 000 euros par animal) étant, en totalité, assumée par l'association Handi'Chiens.

Handi'Chiens à Paris
Tél. : 01 45 86 58 88
www.handichiens.org

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 01-04-2008 par laure :
j'ai eu la chance de participer au stage de passation de décembre du 02 au 15 décembre où nous avons vécu une formidable histoire humaine riche en émotions.j'ai reçu athos, un magnifique labrador "chocolat" de 3 ans. Je suis plus sutonome, le regard des gens change, il y a plkus d'échanges. Merci à tous d'avoir contribuer à ces changements..."C'EST QUE DU BONHEUR"

Le 01-04-2008 par LULU :
Je ne sais pas si cette aide peut couvenir mon fils 32 ans , aveugle, comportement autistique, marche avec de l'aide. Les associations de chien guides nous refuse leur aides car il n'est pas en capacité de donner des ordres.

Le 12-08-2008 par coco :
Bonjour, je suis toujours très touchée de voir des personnes reprendre gout à la vie à l'arrivée de leur chien et ami. Educatrice auprès d'adultes autistes, j'aimerais monter un projet pour ac ceuillir un chien dans l'établissement. J'envisage l'achet d'un golden retriever et j'aimerai beaucoup m'investir dans le dressage et ainsi faire équipe avec lui. Je reste à votre écoute, et espère avoir des conseils afin de mener à bien ce projet.
d'avance merci. corinne

Le 03-03-2009 par dimitrijevic :
mon mari agé de 70 ans a la maladie d'Alzeimer (forme non avancée); Je voudrais juste témoigner de la relation oh combien utile et caleureuse qui le lie à un petit chien qui l'assiste et le remet sur la route quand il se perd!

Le 16-03-2009 par aline :
Bonjour,

je désirerai savoir si la famille n' est pas OK pour que j' ai u toutou et si admettons que j' ai l' accord malgrès que la famille ne veuille pas, l' aurai-je quand même le toutou ? et aussi au cas ou j' aurai pas l' accord de VINEUIL, y a t-il une autre association sur Paris ?

Merci.

Le 27-03-2009 par aline :
Bonjour,

Comme je suis reconnue hndicapee depuis l' âge de mes 20 ans à cause de ma maladie qui est l' épilepsie car l' accouchement s' est mal passé et aussi maintenant j' ai des épines calcanéennes depuis 7 ans , j' ai fais la demande pour avoir un chien. Ai-je bien fait ?

Le 31-07-2009 par aline :
BONJOUR,

QUI J ESPERE QUE J AURAI MON TOUTOU DE TOUT COEUR . IL SERA HEUREUX COMME TOUT CAR J AI LE BUS QUI VA AU BOIS ET L AUTRE AU LAC. YOUPI !!!!!!!!!!!!!!

ADELINE

Le 20-09-2009 par di liberto nancy :
je souhaiterai avoir un chien,a aimer et a dorloter,et que lui puisse aussi m'aider dans mon handicap,je sais que cela na sera pas rapide mais j'aime les anaimaux,j'ai 2 chats mes un bras qui fonctinne bien et parfois selon la saison je marche avec une canne ou fauteuil électrique quand je suis en crise alors svp aidez moi a avoir un chien ,je vis seule et pas de famille un compagnon me fera du bien je pourrai le promener tout les jours et lui donnez l'amour qu'il mérite merci .mme di liberto nancy tel. 0233916055 ou 0688443355

Le 15-01-2010 par swayze :
Je suis malentendante et je vien d'aquérir une jeune bull terrier.
J'ai une formation de maitre-chien et je voudrais me servir de mes compétences pour eduquer moi-même mon chien en chien d'assistance.
Mais comment le déclarer a la fin de son dressage?
Merci d'avance.

Le 05-03-2014 par wanda :
bonjour,
Etant moi meme en invalidité, je serai heureuse de donner mon temps et mon affection à un chiot qui sera plus tard le compagnon 'une personne handicapée.Jhabite à dijon ,y a t-il une association pour les contacter....en vous remerciant

Le 27-02-2017 par bouly :
Bonjour je suis atteinte d'une maladie auto immune non répertoriée.En Fauteuil électrique depuis une d' 15 années et amputée d'un bras sans prothèse.Je vis en un appartement dans T2, cela pose -il un problème ?Avec un chat.J'aimerais et besoin dans la vie quotidienne en vivant seule avec des auxiliaire de vie.J'ai beaucoup d'amour à donner à mon nouveau compagnon.Étant jeune j'ai eu deux chiens que j'ai adoré et malheureusement ils sont
mort de vieillesses.Mon entourage est favorable et me soutienne dans ma démarche.Je vous en prie je jette cette bouteille de détresse et d'amour dans l'eau.Afin d'attendre votre verdict.Je remercie de votre réponse favorable ou non.
Salutations

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr