Agefiph, j'ai le bon profil !

Jeux paralympiques 2018 : encore plus de diffusion à la TV

Résumé : Les Jeux paralympiques d'hiver de Pyeongchyang (Corée du Sud) se tiendront du 9 au 18 mars 2018. Ils feront l'objet d'une grande couverture médiatique, annonce France Télévisions. Le point sur la (re)diffusion des compétitions.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

J-55 ! Du 9 au 18 mars 2018, où et quand assister aux Jeux paralympiques d'hiver de Pyeongchyang, en Corée du Sud ? Mi-décembre 2017, France Télévisions apporte sa réponse. Quatre chaînes (France 2, France 3, France 4 et France Ô) annoncent une centaine d'heures de programmation. Les cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux seront également retransmises en direct du stade olympique sur France Ô et France 4 et présentées par Alexandre Boyon et Patrick Montel.

Toujours plus de direct

Sur France 2 et France 3, dès 2 heures du matin, neuf nuits blanches attendront par ailleurs les téléspectateurs pour suivre l'intégralité des compétitions. Pour ces directs, une équipe composée de deux présentateurs (Laurent Luyat et Kader Boudaoud), d'un consultant en plateau (Sami El Gueddari), de trois journalistes (Alexandre Boyon, Patrick Montel et Claude Eymard) et de deux consultants accompagnera chaque jour les téléspectateurs. Tous les soirs dès 20 heures sur France 3, le Journal des paralympiques sera par ailleurs présenté par Laurent Luyat et Kader Boudaoud. Un créneau dédié à tous les temps forts de la journée, avec des reportages et des portraits des athlètes concernés.

Vincent Gauthier-Manuel, commentateur concerné

Pour commenter le direct, c'est Vincent Gauthier-Manuel, médaillé d'or en slalom géant à Sochi qui assistera les téléspectateurs durant les épreuves. Lui se souvient de l'édition de 2014. « Là où j'habite, dans le Jura, le village de Bois-d'Amont vit au rythme des Jeux, confie-t-il. Tous les quatre ans, on a coutume d'installer des écrans géants dans les salles polyvalentes et tout le monde vient suivre les épreuves ensemble. »

Entraide et encouragements

Il poursuit : « Étant moi-même athlète handisport, je suis chez moi dans le Jura et pas encore à Sochi quand concourt Jason-Lamy Chappuis. Jason, c'est un ami. Il est aussi de Bois-d'Amont, champion olympique en titre et porte-drapeau cette année-là en 2014. Alors, vivre ses épreuves avec toute la famille, les amis, quinze jours avant mes Jeux… c'est un souvenir très fort ! » Pour le champion, le décalage entre Jeux olympiques et paralympiques est « sympa ». « Chaque délégation regarde les Jeux des autres. Quand on fait les Jeux Paras, on reçoit des encouragements des collègues qui ont fini les JO. C'est une entraide magnifique. »

« Ces Jeux vont passionner les Français »

En plus de cette programmation soutenue, France Télévisions a tenu à exprimer sa volonté de toucher les plus jeunes, notamment grâce à l'utilisation des réseaux sociaux dont Snapchat, en plus de tweets, de Facebook live et d'images actualisées quotidiennement sur Instagram. Laurent-Éric Le Lay, directeur des sports de France Télévisions, l'affirme avec ses mots : « Depuis quelques années, France Télévisions a entamé une vraie collaboration avec le mouvement paralympique français, en proposant une grande diversité de son offre. Nous sommes fiers, car c'est un grand bonheur de contribuer au rayonnement du monde handisport et de le faire partager. Ces Jeux vont passionner tous les Français. »

© France Télévisions

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 16-03-2018 par Sal :
C'est une honte,impossible de suivre les jeux paralympique sur le service public.Pourquoi des diffusions uniquement la nuit !?

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr