Romain, styliste autiste : "Ma différence est ma force"

Résumé : "Ma différence est ma force", c'est le titre du livre de Romain Brifault. Porteur d'autisme, il cumule les activités : auteur le jour, styliste la nuit. Son inspiration, il la doit notamment à son handicap, qu'il voit désormais comme son point fort.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Son histoire a sa place dans un livre, alors il en a écrit un. Romain Brifault, 25 ans, jeune styliste rouennais porteur du syndrome d'Asperger, a d'abord créé sa propre maison de couture pour permettre aux femmes handicapées de s'habiller « comme tout le monde » (article en lien ci-dessous). Un désir loin d'être facile à assouvir pour bon nombre d'entre elles… Aujourd'hui, il l'affirme avec détermination sur la couverture de son livre : Ma différence est ma force (City éditions). Un titre évocateur qui prouve que le handicap peut être source d'inspiration.

Une enfance compliquée

Dans cet ouvrage de 240 pages, Romain -aidé par le journaliste Sébastien Bailli, co-auteur- raconte son parcours et se prête au jeu des confidences. Il évoque notamment son enfance : « très belle (…) mais aussi extrêmement triste, faite de hauts et de bas, (…) de moqueries et d'incompréhension ». Hors de question de s'apitoyer sur son sort, le jeune homme tire les bénéfices de cette période « compliquée » et fait un clin d'œil aux assistants de vie scolaire qui lui ont permis d'obtenir son Bac professionnel. Depuis, de nombreuses portes se sont ouvertes et le jeune styliste a été amené à collaborer avec des « pontes » de la haute couture comme Dior et Kenzo. Il est loin le sentiment d'exclusion ; Romain a bel et bien fait sa place dans le monde « impitoyable » de la mode.

Un message d'espoir

Cette place, il la doit à son travail acharné et sa persévérance. Alors que tout le monde dort, Romain dessine des vêtements dans son atelier de couture. La nuit, il peut créer 80 modèles en seulement quelques heures. Son inspiration ? La matière ! Toucher un tissu lui inspirera un croquis pour sa prochaine collection. Cette particularité, il la doit à son handicap, l'autisme. « Sa créativité vient de la perception sensorielle qu'il a du monde extérieur », explique son grand-père. Le revers de la « médaille » : l'incompréhension des codes sociaux des « valides ». Ainsi, pendant plusieurs années, il parlait trop près de ses interlocuteurs. Dans son livre, il revient sur ces anecdotes et traite du handicap de manière cash, sans détour ni tabou. « C'est un message d'espoir et de tolérance », résume Romain. Un parcours inspirant pour tous les jeunes handicapés qui rêvent en secret.

© Capture d'écran YouTube France 3 Normandie

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Actus sur Handicap.fr

Autres sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr