Nouveau à Paris: un "village" où le handicap est le bienvenu

Résumé : Le site d'un ancien hôpital parisien est désormais dédié au logement et "à l'accueil des plus fragiles". Il propose un lieu de vie, notamment, à des personnes avec un handicap mental et autistes. Un exemple de mixité au cœur de la cité !

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Après avoir accueilli des activités hospitalières de 1888 à 2009, puis être restés à l'abandon, les 30 000 m2 de l'ex-hôpital Saint-Michel ont été reconvertis en un ensemble résidentiel mixte, le « Village Saint-Michel ». Cette longue parcelle enclavée, au coeur du 15e arrondissement de Paris, abrite aujourd'hui 211 logements dont 118 sociaux, 80 chambres Ehpad accueillant des personnes âgées dépendantes et une crèche dont 30% des berceaux sont réservés à des enfants handicapés. Une opération à la mixité sociale et intergénérationnelle « exemplaire » selon ses promoteurs qui a été inaugurée le 26 juin 2017.

Une place pour les personnes handicapées

On y trouve aussi un institut médico-éducatif, un centre médico-psycho pédagogique (CMPP) de 25 places chacun, et trois foyers d'accueil médicalisés (FAM) de 93 chambres ainsi que des espaces de services mutualisés (cafétéria, salle associative, chapelle). Des adultes et adolescents handicapés mentaux, autistes, des enfants en difficulté sont ainsi accueillis sur le site, en fonctionnement depuis janvier. « Lorsqu'on s'intéresse aux plus fragiles d'entre nous et que l'on trouve des solutions pour eux, on fait progresser la société tout entière », a estimé la maire de Paris, Anne Hidalgo, en inaugurant ces nouveaux équipements. Une expérience qui s'inscrit dans la démarche d'habitat inclusif, portée, semble-t-il, par le nouveau gouvernement (article en lien ci-dessous).

Des loyers abordables

« Il faut aussi que toutes celles et ceux qui vivent de leur travail, les classes populaires, les catégories moyennes puissent vivre à Paris » grâce à des loyers abordables « et ne soient pas renvoyés très loin à la périphérie », a-t-elle poursuivi. Quelque 1 200 personnes résident désormais dans ce lieu financé par des fonds publics et privés, où « 300 emplois nets » ont été créés, a rapporté un porte-parole de l'association de l'Hôpital Saint-Michel et Saint-Vincent, propriétaire du foncier.

© Ville de Paris

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 27-06-2017 par ARIOTT :
Petit rappel l'Italie a supprimée les IME pour autistes depuis 1970.Des logements en milieu ordinaire,couplé avec des services d'accompagnement dotés d'intervenants formés à l'autisme, dans le cadre d'une prise en charge individualisée pour adultes autistes diagnostiqués, âgés de 20 à 40 ans, voilà le réel besoin. D'AUTRE PART UNE MAISON DE RÉPIT POUR LES PARENTS D'ENFANTS ET D'ADOLESCENTS DIT " SANS SOLUTION" voilà le deuxième besoin et pour terminer un espace multi - sensoriel à destination des personnes handicapées sont de mon point de vue les trois priorités.

Le 27-06-2017 par Renée :
Cela fait une bien grande concentration de handicap ! On a oublié que nous sommes à l'ère de l'Inclusion !

Le 29-06-2017 par surpris :
Le retour des asiles en tous genres... Et on les concentre pour bien faire, le foncier est si rare et cher à Paris après tout !
Vieux, handicapés tous dans le même panier bien refermé afin de mieux les cacher. Et notre nouveau gouvernement qui promettait des tas de changements de mentalité...il y bien du boulot m'sieurs dames pour rattraper le retard et les con....ies des gouvernants et décideurs précédents.

Le 29-06-2017 par chanchan poulain :
quand vous parler de loyer abordable ,c'est combien par mois, poour une personne handicapée en fauteuil electrique ? les animaux sont accepter?
?

Le 09-10-2017 par NON GHETTO :
OUI à la mixité sociale en intégrant les personnes handicapées

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut