Des députés alertent : les MDPH sont "à bout de souffle"

Résumé : 70 députés qui ont fait récemment une immersion dans la MDPH de leur circonscription ont appelé à "revisiter en profondeur" un système "à bout de souffle" pour le recentrer sur "l'accompagnement des personnes".

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Soixante-dix parlementaires de presque tous les bords (sauf France insoumise et Front national) se sont rendus début mars 2018 dans des MDPH proches de chez eux. Au total, 44 structures sur 101 ont été visitées, y compris en outre-mer (article en lien ci-dessous).

Trop hétérogène

"D'un département à l'autre, les situations sont très hétérogènes. La question de l'égalité des droits se pose", a résumé devant la presse le député des Hauts-de-Seine Adrien Taquet (LREM), en remettant, le 4 avril 2018, la synthèse de leurs observations à la secrétaire d'État chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel. Créées dans chaque département par la loi sur le handicap de 2005, ces structures permettent aux personnes handicapées d'accéder à de nombreux droits et services, par exemple une place en établissement scolaire pour un enfant handicapé, un service à domicile, une formation ou une allocation de ressources. Pour les parlementaires, "ce système est à bout de souffle" et doit être "revisité en profondeur pour redéfinir la mission première des MDPH qui est l'accompagnement des personnes", une "dimension peu présente".

De nombreuses disparités

Depuis la création des MDPH, les dotations globales "n'ont pas ou très peu évolué alors que le nombre de dossiers a augmenté. Elles font face à un manque de moyens humains et financiers", poursuivent-ils, souhaitant une "nouvelle organisation pour gagner en productivité". Sites internet de MDPH relégués en bas des sites de conseils départementaux, "informations incomplètes", "absence de télé-procédures" : le service internet est "globalement insatisfaisant" et devrait être développé, soulignent-ils. En outre, des disparités en termes de droits ont été constatées, avec des taux d'attribution différents d'un département à l'autre pour une allocation : de 36% à 92% pour l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH) ou de 20% à 78% pour la Prestation de compensation du handicap (PCH). Concernant les délais d'attente, seule une MDPH sur deux respecte la loi intimant de répondre "avant 4 mois", ajoutent-ils.

Une mission simplification en attente

Chargé en novembre 2017 avec Jean-François Serres, membre du Conseil économique, social et environnemental (Cese), d'une mission sur la simplification administrative dans le domaine du handicap (article en line ci-dessous), Adrien Taquet a précisé que cette opération baptisée "Semaine MDPH" viendrait "nourrir leur réflexion". Leur rapport est attendu pour fin avril.

© Twitter Adrien Taquet

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2018) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 05-04-2018 par laurence :
et les familles, alors ? ne sont elles pas à bout de souffle aussi ??

Le 05-04-2018 par Lesimple :
Moi reconnu inapte définitivement par la médecine du travail pour 2 infarctus discophatie plus arthrose aah accorder pour 2 ans et renouvellement en 2015 refus amdph idem au tribunal par le médecin expert qui a refuser de lire mon dossier reprise de mon ancien boulot aide à domicile autre infarctus en septembre 2017 en arret pour 2 mois età ce jour en arret car homa trop élevé et mon corps ne suit plus ou est la justice pour l handicap invisible je suis dégoûter je tiens à préciser que je vais sur 59 ans cordialement

Le 05-04-2018 par Nathalie bonichon :
Bonjour comment pouvons nous savoir les noms des deputes par departements??
Avenir dysphasie eure

Le 05-04-2018 par Coutant :
Les familles elles sont quoi. Recours gracieux. Recours plus haut ( me la présidente .....) et tout ça pouf aller au tribunal on demande une aide AEH et on vous donne une carte de stationnement. On se trouve le probleme

Le 05-04-2018 par Coutant :
Et.nous. toujours obliger de faire des recours des recours. Et finir au tribunal. Une enfant DYS. Avec une AEEH de base afin de régler les soins non remboursables et les transport.

Le 05-04-2018 par Maria :
Je me suis vu supprimé mes allocations mdph quand j ai changé de département alors que mon état ne peut s améliorer et est dégénératif c est une honte je suis reconnu handicapé depuis 11 ans et lors de mon déménagement j ai fait mon renouvellement et les bouches du Rhône m ont supprimé mon statut d handicapé et mon allocation adulte handicapé alors que je leur ai tout fourni dans le dossier certicats médicaux scanner radio et tout ça précise et stipule bien que mon état est degeneratif et ne peut en aucun cas changer mon état de santé ne me permets pas de retravailler je suis outrée c est impensable et complètement honteux de subir une injustice de la part de la mdph car j ai changé de département.

Le 06-04-2018 par Oceane :
Bonjour je sui maman d'un petit garçon attein dun handicap physique, je trouve qu'il n'y est pas asser d'établissement qui accepte ou qui s'adapte au handicap de nos enfants les personne de cest établissement devrait faire des formation pour apprendre à s'occuper d'enfants en situation de handicap qui contrairement au autre enfant mettent plus de temps que dautre enfant pour s'adapter avoir plus de patiente et ne plus laisse cest enfant dans l'ombre faire parle apprendre a vivre avec le handicap. Pour une meuilleur prise en charge. Et un autre regard sur le handicap. Cordialement

Le 06-04-2018 par Nem :
6/04/2018 ::::Moi ça fait depuis 1992 que je suis travailleur handicapé à 75% et j'ai droit à rien

Le 06-04-2018 par vancauteren :
moi j ai des problemes avec la caf j ai attendu 12 mois pour le premier versememt depuis le 10 octobre j e n ais recu avec 1 enfant a charge une dame de la caf ma dit que j avais 7000 qui dorme chez eux moi je ne peux plus travaille je suis malade on se bat pour avoir l argent qui nous revient cela fait 3 mois que je n ais pas de revenu j ai mis ma famille dans un des gros souci on se sent reponsable de la situation merci

Le 06-04-2018 par Chou :
Les délais d attentes très longue jusqu'à 8, et12 mois.et même le recours vers le tribunal c'est toujours refusé

Le 08-04-2018 par lenaig :
bonjour
moi je me suis battu pour êtres reconnu handicapé
mon fils qui lui est DYSLEXIQUE DYSPHASIQUE ET DYSORTHOGRAPHIQUE +++ n a pas la droit a l AEEH et on doit se battre pour qui ai le droit a une AVS
c est un comble

Le 12-04-2018 par Nadine :
Le12/04
Depuis 3 ans la MDPH mas attribué lAAH (qui devrait rester un droit Propre et non commun)que ma supprimé la CAF ! Depuis 2006 reconnuehandicapée et jusquà présent en 2ème catégorie je suis frustrée du montrant de la pension dinvalidité permanente que je perçois ! Ça va pas du tout

Le 12-04-2018 par ROCK :
Jai un handicap pour une polyhatrite rhumatoïde CHRONIQUE a 50%
AINSI DES SCIATIQUE QUI SONT PERSISTANT AINSI QUE DES PROBLEME CERVICALE DOULEURS CHRONIQUE JAI DEMANDE UNE AIDE POUR PERSONNE ADULTE HANDICAPE AINSI LA RECONNAISSANCE STATIONNEMENT POUR PERSONNE HANDICAPE LE DOSSIER A ETAIT ENVOYER DE 5 A 6 MOIS SA FAIT LONG
DANS MON CAS MON HANDICAP EST RECONNU SEULEMENT à 50% CELA EST PAS LEGALE
JAIMERAIS MAINTENANT AVOIR DES NOUVELLE SUR MON DOSSIER

Le 12-04-2018 par doudou :
je suis comme toutes ces personnes qui sont mécontentes, inquiètes et outrées. La MDPH est dépassée par les dossiers, et le manque de fonds. J'ai un handicap depuis 2008, j'ai fait 2 demandes d'AAH et même si j'ai fait un recours au tribunal d'incapacité physique avec un dossier médical assez complet, au vu du fait que les médecins n'ont pu se prononcer sur mon état, je perds la motricité et la sensation dans les deux membres inférieurs, même si je souffre également de discopathie (4 disques vertébraux collés ou déplacés) que l'on m'a donné de la morphine, qu'aujourd'hui, on me donne des médicaments opiacés pour soulager les douleurs, je n'ai pas réussi à être reconnue à plus de 50% d'handicap et en état de travailler. Quant on pense que certaines personnes font penser qu'elles souffrent de dépression et qu'elles se voient attribuées l'AAH, quelle honte !! je souhaiterai que la MDPH fasse plus de contrôle sur leurs bénéficiaires tout comme le fait la CAFAL ou la CPAM.

Le 25-04-2018 par Mimi kitty :
Bonjour.
En essonne.mon dossier Tjr en attente et en prime le serveur du suivi des dossiers est en rade depuis plus de deux semaines. On les appels pas plus d'info. Lorsque nous devons remplir les docs il faut etre minucieux et les remettre a temps mais a l'inverse nous devons les attendre.... et nous ph qui est sans moyen financier??? On attends comme des cons. On me dit 4 mois et la je suis a presque au 7eme et je suis sans moyens. Je vie avec mon conjoint qui lui touche meme pas 900€ lorsquon a payer les factures ils nous reste plus rien et les assistante sociales disent, sans rire, vous touchez de trop.... du delire.

Le 22-05-2018 par Handy :
Suite à une erreur médicale aggravant depuis mon état de santé surtout depuis 4 ans,j'étais à un taux de 80% et titulaire de la carte d'invalidité depuis 10 ans,lesquels m'ont été retirés au dernier renouvellement dans le but flagrant que je ne bénéficie pas de la loi du 01 Janvier 2017 qui fait que l'handicapé (ée) qui arrive à la retraite avec un taux de 80% continuera à toucher l'AAH.
Connaissez-vous des handicapés ayant bénéficier de cette loi?
Moi pas,tous les handicapés à 80% sont mis aujourd'hui à 79% pour qu'ils ne puissent bénéficier de cette loi

Le 20-06-2018 par Pinto :
BONSOIR j ai lu vos commentaires, je comprend vos réactions,votre colère. J ai également plein de problèmes de santé ( psoriasis, syndrome de Raynaud, arthrose,spasmophilie et tetanie,maladie de chrono, et le pied droit douloureux H24) et on me la récemment refuser. Je connais des personnes qui l'ont et qui n'ont rien ( juste alcoolique,dépressif ) ÇA M ÉCOEURE! !!! Ils me donnent envie de vomir! Tant de gens sont réellement malade et ne peuvent plus...et on les laisse crever

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr