Pour les malvoyants, le métro de Rennes se parfume

Résumé : Début avril 2018, le métro de Rennes lance une expérience insolite : la station Saint-Anne se parfume pour permettre aux usagers malvoyants de s'orienter plus facilement. Test similaire de signalétique olfactive dans le tramway de Montpellier.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Depuis quelques jours, une station de métro de Rennes se parfume pour permettre aux malvoyants de s'orienter plus facilement, une expérience lancée début avril 2018 pour six mois. "Rennes est la première ville (au moins en France) à proposer une signalétique olfactive", se réjouit Armelle Billard, chargée de communication à Keolis, gestionnaire du métro. Le principe consiste à donner deux parfums, "un de tendance plutôt iodée, l'autre à la flagrance menthe poivrée", aux directions opposées d'une même ligne afin de faciliter leur identification par les malvoyants.

Des petits boitiers

Ces parfums sont diffusés le long des quais et dans les ascenseurs. "Ces odeurs sont émises par des boîtiers, comme une petite pompe actionnée à l'électricité et qui injecte les molécules de flagrance", développe Mme Billard. Ce dispositif expérimental a été installé à la station Sainte-Anne, dans le périmètre historique de la ville. "Nous l'avons choisie car cette station est profonde et volumineuse", explique la chargée de communication. "Nous devons nous assurer de la bonne remontée des odeurs (...) car il faut que les voyageurs puissent les distinguer jusqu'en haut de la station".

En plus des messages sonores

Keolis compte sur un collectif d'associations pour faire passer l'information aux personnes concernées. "Pour les malvoyants, c'est avant tout une réassurance, un petit plus" puisqu'il y a déjà des messages sonores. Cette signalétique olfactive est une première également pour Sensorys,l'entreprise d'Evreux qui a développé le projet. "Nous avons besoin d'un retour sur expérience pour l'imaginer ailleurs", considère Pierre Pagès, son PDG, soulignant que les malvoyants "ont un sens de l'odorat beaucoup plus développé" que le commun des mortels. Un système similaire est également en phase d'essai, en surface cette fois, sur les quatre lignes du tramway de Montpellier, selon la Fédération des aveugles de France.

© Cécile Haupas/Fotolia : illustration générale du métro de Rennes

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2018) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr