Agefiph, j'ai le bon profil !

Autisme aux États-Unis, problème de santé publique urgent

Résumé : Le taux d'autisme aux États-Unis a grimpé pour atteindre un enfant sur 59 contre un sur 68 selon de précédentes estimations. Il devient un problème "urgent" de santé publique. Meilleure détection ou recrudescence ? Les scientifiques s'interrogent.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Le taux d'autisme aux États-Unis a grimpé pour atteindre un enfant sur 59, devenant un problème "urgent" de santé publique, selon un rapport gouvernemental publié le 26 avril 2018.

1,7% des enfants

Ces troubles neuro-développementaux touchent 1,7% des enfants américains, contre 1,5% estimé précédemment, selon les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Les derniers chiffres sont "surprenants", a dit Walter Zahorodny, professeur associé de pédiatrie à l'école de médecine de Rutgers, dans le New Jersey, qui a mené l'étude dans cette région. La prévalence de l'autisme aux États-Unis était seulement de 1 sur 5 000 en 1975 et n'a cessé de monter ces dernières années, augmentant de 150% depuis l'an 2000, ont ajouté les CDC. Les chercheurs ne savent pas encore ce qui cause l'autisme ou pourquoi il semble augmenter. En 2014, les CDC avaient indiqué qu'un enfant américain sur 68 était autiste.

Une meilleure identification ?

Ces changements dans la prévalence "pourraient être dus à une meilleure identification de l'autisme chez les populations minoritaires", selon les CDC qui notent malgré tout que "l'autisme reste plus susceptible d'être repéré chez les enfants blancs que chez les enfants noirs ou hispaniques". L'autisme est environ quatre fois plus courant chez les garçons que chez les filles. Certains facteurs semblent augmenter les risques, comme être né de parents âgés de plus de 30 ans, une maladie de la mère pendant la grossesse, des mutations génétiques ou une naissance avant 37 semaines de gestation.

Pas la seule explication

Il s'agit là de "vraies influences" mais "elles ne suffisent pas à expliquer le taux élevé de prévalence de l'autisme", selon M. Zahorodny. "Il y a encore des risques non définis liés à l'environnement qui participent à cette augmentation significative, des facteurs qui pourraient affecter un enfant pendant son développement in utero ou liés à des complications à la naissance, ou à la période pendant laquelle il est nouveau-né. Nous avons besoin de davantage de recherche sur les déclencheurs non génétiques de l'autisme", a-t-il ajouté.

Une référence internationale

L'État du New Jersey a le taux le plus élevé d'enfants autistes avec 2,9%, le double du taux national, soit 1 enfant sur 34. L'Arkansas a le taux le plus bas avec un enfant sur 76. Récoltées dans plusieurs États, les données proviennent des dossiers médicaux et d'éducation spéciale de 325 483 enfants qui avaient huit ans en 2014. Bien que ces chiffres ne soient pas représentatifs du pays entier, les experts de la santé les considèrent comme une référence du taux d'autisme aux États-Unis.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2018) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr