Pyeongchang : cérémonie grandiose et top départ compet !

Résumé : Les Jeux paralympiques ont démarré le 9 mars avec une cérémonie grandiose. Le défilé des athlètes était le plus important de leur histoire. Pas de répit pour les Bleus qui, dès le lendemain matin, visent des médailles tout schuss...

Par , le 

Réagissez à cet article !

C'est parti pour Pyeongchang 2018 paralympique. La cérémonie d'ouverture a enflammé le stade de 35 000 places, pas tout à fait plein à craquer. Atmosphère embrumée qui donne au site olympique des airs oniriques ! Les Coréens ont proposé un spectacle grandiose même si l'ambiance semblait un peu tétanisée par un froid heureusement moins mordant que pour les Olympiques. Une particularité singulière dans les tribunes : lorsque les supporters sont satisfaits et enthousiastes, au lieu de taper dans leurs mains, ils crient "Houuuuu". Notamment lorsque leur président s'exprime ; insolite pour nous autres Occidentaux.

Record de délégations 

Le moment toujours attendu c'est le défilé des nations. En 2018, 48 pays sont engagés, plus une équipe neutre composée, notamment, d'une trentaine de Russes rescapés de la sanction anti-dopage. Au total, ils sont 567 athlètes venus de 48 pays, faisant de ces paralympiades d'hiver les plus importantes jamais organisées. Tandis que le Mexique n'a sélectionné qu'un seul athlète, quelques délégations impressionnent en nombre : les USA mais aussi la Chine, la Norvège, l'Italie ou l'Allemagne. Alphabet coréen oblige, bousculant nos habitudes, les Français font leur entrée dans le stade presque les derniers (vidéo sur notre page Facebook en lien ci-dessous).

La France en force

La sélection tricolore compte 12 athlètes et 3 guides, accompagnés par l'ensemble du staff. Les supporters sont rares à avoir fait le déplacement, distance oblige, mais quelques drapeaux tricolores s'agitent dans les tribunes. Emportée par la multi-médaillée Marie Bochet, le moral des Bleus est au top puisque la plupart des athlètes engagés sont médaillables. Deux semaines après les 15 médailles remportées aux JO, la France entend poursuivre sa moisson. A Sotchi, elle avait totalisé 12 médailles pour se classer 5e nation (derrière la Russie, l'Allemagne, le Canada et l'Ukraine). Elle espère faire encore mieux en Corée du sud.

Des chances de médailles dès le 10

Pour Marie Bochet, toute petite nuit puisqu'elle est attendue dès le lendemain (10 mars) au matin sur la piste de l'épreuve reine, la descente. Le tout jeune Arthur Bauchet et Jordan Boisin, en catégorie debout, sont eux aussi en lice, tout comme Yohann Taberlet en catégorie assis, une discipline particulièrement spectaculaire. En para Biathlon, une autre chance de médaille avec Benjamin Daviet qui sera engagé en sprint puis Anthony Chalençon et Thomas Dubois qui s'élanceront en catégorie déficient visuel.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr