135 000 élèves face au handicap : des échanges sans tabou !

Résumé : 135 000 ados face au handicap ! Depuis 20 ans, les Rencontres Jeunes et Handicaps invitent les élèves à un dialogue sans tabou avec des intervenants handicapés. Des mises en situation ludiques complètent ces rencontres.

Par , le 

Réagissez à cet article !

« Est-ce qu'un handicap, ça peut guérir ? Est-ce que vous avez encore une activité sexuelle ? » Parfois, les langues se délient et les questions deviennent très directes. Les questions d'élèves ou de collégiens confrontés, pour la plupart, pour la première fois, au handicap. C'est l'objectif des actions menées depuis 20 ans par l'association « Rencontres Jeunes et Handicaps », créée à l'initiative d'un réseau d'associations de personnes handicapées et de professionnels, avec le soutien de l'Education nationale. Deux témoins porteurs d'un handicap différent invitent les adolescents à un dialogue sans tabou. L'un d'eux explique : « J'ai eu un voile noir qui est passé devant mon œil. Encore un symptôme de l'AVC. Et je me suis écroulé. C'est mon fils qui m'a retrouvé au petit matin et m'a sauvé la vie. » Interpeler, démystifier, surprendre parfois, et pourquoi pas banaliser le sujet face aux adultes de demain.

Des mises en situation

L'association propose également des journées d'animation pédagogiques sur le thème « Viens vivre mon handicap ! ». Les élèves se glissent dans la peau d'une personne handicapée à travers de multiples challenges sensoriels, sportifs, culturels ou artistiques. Effectuer un parcours les yeux bandés avec une canne blanche ou avec un chien-guide, s'initier au tennis fauteuil, disputer une partie de foot à l'aveugle, découvrir la lecture en braille ou s'exprimer en langue des signes. Des ateliers de peinture autour de tableaux réalisés par des personnes handicapées mentales sont également au programme. L'échange semble bénéfique pour les deux parties ; l'un des intervenants, fidèle au poste depuis cinq ans, affirme : « Ça me donne un but dans la vie. Ça évite d'être isolé. Il y a un contact social. » En partageant leur expérience, le message passe, sans filtre, et mène les jeunes à s'interroger, notamment, sur les incivilités dont sont victimes les personnes handicapées.

A venir…

Depuis 1994, plus de 4 330 interventions dans les collèges et lycées en France ont permis de sensibiliser 135 000 élèves. Le 12 avril 2016, les bénévoles allaient exceptionnellement à la rencontre des classes de CE2 au CM2 d'une école élémentaire de Saint-Mandé (94). Les 12 et 13 mai, ce sera au tour des élèves du collège Pablo Picasso de Montfermeil (93), puis le 24 mai du collège Guillaume Apollinaire (Paris 15) pour une journée d'animations.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches