Santé mentale : un clip universitaire démonte les clichés

Résumé : Pour sensibiliser le grand public aux maladies mentales et faire bouger les représentations trop souvent stéréotypées, 2 étudiantes en soins infirmiers publient une vidéo synthétisant les perceptions de nombreuses personnes interrogées. Percutant.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

« Si on vous dit maladie mentale, qu'est-ce qui vous vient à l'esprit ? », Pour connaître les représentations liées à la santé mentale, Karima Manaa et Anissa Tizit, deux étudiantes de l'Institut de Formation des Soins Infirmiers (IFSI) de Strasbourg, ont posé la question en images. Les réponses rencontrées sont toutes regroupées dans un clip de près de trois minutes (disponible en lien ci-dessous). Une vidéo intéressante, publiée en mars 2017 à l'occasion des Semaines de la santé mentale (du 13 au 26 mars), qui donne à voir ce que beaucoup pensent de la maladie.

Une peur irrationnelle

« Peur », « instabilité », « dangereux », « fou », « imprévisible », « hors de contrôle », « appréhension », « gêne »… Le champ lexical des mots qui viennent à l'esprit des personnes interrogées s'apparente surtout à celui du danger et de l'inconnu. La preuve que le grand public n'est pas assez informé sur le sujet ? Pour Karima et Anissa, l'objectif de cette vidéo est justement de sensibiliser le grand public à la notion de maladie mentale. « Malheureusement, trop d'idées fausses et de peurs irrationnelles sont encore très présentes dans l'imaginaire collectif, expliquent-elles sur leur page Facebook (en lien ci-dessous). Le fait d'interpeller sur cette question peut améliorer la situation, ou du moins, pousser à l'introspection. Comment perçoit-on le malade mental ? Quels mots viennent à notre esprit ? »

Qu'est-ce que la norme ?

Lorsque la question est posée aux enfants, les réponses prennent une autre tournure. « Ce n'est pas de leur faute », « J'ai de la peine pour eux quand je vois qu'ils sont discriminés », « Il ne faut pas les juger », « Il faut les écouter », « Je n'ai pas peur d'eux »… Mais le plus déroutant concerne sans aucun doute la fin de la vidéo, lorsqu'une ultime question, posée à toutes les personnes participantes, laisse sans voix : « Finalement, qu'est-ce qu'une personne normale ? »… Là, pas de réponse !

© Anissa Karima / Youtube

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 15-04-2017 par Frederique SENEQUE :
FDJ Est partenaire de Handicap.fr. Excellente vidéo
"On ne voit bien qu'avec le cœur". La Vision des enfants Est La bonne. Maintenant en entreprise La gestion du Handicap Mental n'est pas Si simple à cause du côté imprévisible. Nous en avons eu l'expérience à la FDJ. Merci à vous Pour toutes ces campagnes de sensibilisation

Le 15-04-2017 par Luc Vigneault :
À mon avis c' est le meilleur vidéo pour la sensibilisation et la lutte à la stigmatisation que j' ai vu de ma vie. Luc Vigneault, pair aidant en santé mentale Québec.

Le 15-04-2017 par martine :
Moi, je suis souffrante de maladie psychique, on est mal perçu par le public, on est intrigant, ignoré c'est triste pour nous, que l'on ne nous regarde avec un regard d'égalité surtout qu'on moi ne veut le mal de personne.

Le 20-04-2017 par badjia :
je souffre d'anorexie depuis l'adolescence, une maladie difficile à soigner pour mon cas ' j'ai subi une neurochirurgie qui pour certaines personnes sont effrayées ! la dépression est mal comprise, le traitement médical est perçu comme une drogue !!

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr