Besoin de répit : 20 000 accueils temporaires en ligne

Résumé : Besoin de répit ? 20 000 places d'accueil temporaire sont consultables en ligne pour permettre aux aidants de trouver, en temps réel, la structure adaptée à la situation de leur proche handicapé ou âgé.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Comment trouver un accueil temporaire pour son proche handicapé, atteint de maladie chronique ou âgé lorsqu'on a besoin de répit ? Le site www.sos-repit.fr lance son moteur de recherche qui permet de consulter la disponibilité de ces places en temps réel et de pouvoir exprimer des demandes de séjour directement auprès des établissements. Il est lancé, avec le soutien d'AG2R la mondiale et de la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS), par le GRATH (Groupe de réflexion et réseau pour l'accueil temporaire des personnes en situation de handicap).

Une recherche en ligne

L'accueil temporaire, c'est quoi ? Pour les personnes fragilisées, il consiste à trouver des solutions avec ou sans hébergement pour relayer les aidants sur une courte durée lorsque le besoin de répit ou de repos devient nécessaire et qu'il favorise le bien-être de chacun. La recherche se fait en 4 étapes sur la page dédiée (en lien ci-dessous), en indiquant toutes les infos utiles : type de handicap, âge, région, dates… Le site référence ainsi plus de 4 000 établissements qui représentent presque 20 000 places d'accueil temporaire dont -le décompte est mis à jour en direct sur le site- : 898 places pour enfants handicapés dans 121 structures, 2 813 places pour adultes handicapés dans 836 structures et 14 318 places pour personnes âgées dans 3 208 structures.

Des atouts multiples

Quels sont les atouts ? Du côté des aidants, cela leur permet de repérer plus facilement les places existantes, de connaître la disponibilité actuelle et future, d'être alertés et mis en relation et de pouvoir réserver un séjour temporaire facilement, y compris dans l'urgence. Il permet aussi aux établissements d'être plus visibles et plus réactifs, de répondre plus efficacement et rapidement aux besoins liés à des situations d'urgence et, enfin, d'optimiser leur taux d'occupation. Les pouvoirs publics y trouveront également leur compte en donnant aux acteurs publics médico-sociaux (MDPH, MDA…) une information dynamique pour faciliter le recours des aidants au répit.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Actus sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr