Le Leblatphone, dernier lauréat d'une longue succession d'inventions

5 septembre 2006 • Par L'AFP pour Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
PARIS, 5 sept 2006- [BC][EC]Depuis 1901, le Salon international de l'invention de Paris, ou "Concours Lépine", créé par l'Association des Petits fabricants et inventeurs français et par le préfet Lépine, a récompensé des bricoleurs ou des ingénieurs dont les trouvailles qui, si elles semblent de plus en plus techniques, paraissent parfois évidentes a posteriori. - 1901: L'inventeur du jeu de construction de type Meccano est récompensé - 1903: La lampe électrique de poche - 1910: Le moteur à deux temps, qui équipera tous les deux roues de petite cylindrée - 1913: Le récepteur de TSF (radio) - 1916: Le parachute individuel pour aviateur - 1918: La machine à laver le linge - 1919: Le stylo à bille - 1921: Le fer à repasser à vapeur - 1923: L'aspirateur électrique - 1924: Le berceau pliant - 1926: La cocotte-minute - 1927: La semelle de crêpe - 1930: La tondeuse à gazon - 1931: Le presse-purée - 1948: Les verres de contact - 1976: La ceinture trekking antivol ou "banane" - 2001: Le transmetteur infrarouge universel - 2005: La Man-TX (une voiture aux roues disposées en losange qui donne une tenue de route exceptionnelle) [BC][EC]Le Concours Lépine permet aux inventeurs qui ont déposé leur brevet de faire connaître leur oeuvre et de rencontrer d'éventuels fabricants. [BC][EC]D'autres inventions récompensées durant le XXe siècle ne semblent cependant pas avoir connu un avenir radieux: ainsi, la canne lumineuse pour aveugles, récompensée en 1956, n'est pas devenue un instrument répandu. De même que le "Somnidor, appareil à provoquer le sommeil", récompensé en 1964, ou encore le dispositif pour enlever bas et chaussettes sans se baisser, récompensé en 1970. or/bc/bg [BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».[EI]
Partager sur :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.