Des voeux du pouvoir ou pouvoir des voeux : itinéraire 2009

Traditionnellement,le nouvel an est l'occasion, pour les gouvernements, d'hier et d'aujourd'hui, d'annoncer bonnes et mauvaises nouvelles concernant les services et prestations.

4 janvier 2009 • Par Gilles Barbier, directeur d'Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires6 Réagissez à cet article

Au rayon des mauvaises nouvelles pour les personnes handicapées, les frais de transport entre leur domicile et le centre où elles reçoivent des soins seraient désormais moins remboursés. Certes, cette mesure n'est pas une surprise puisqu'elle est l'application d'un décret paru en février 2007, antérieur à l'élection de Nicolas Sarkozy à l'Elysée. Cependant, notre Président lors de ses voeux affirmait qu'il ne laisserait "pas les plus fragiles se débattre seuls dans les pires difficultés".

Espérons que les actes futurs correspondront aux paroles! La vigilance des associations devra s'exercer une fois de plus avec efficacité. A ce stade, n'oublions pas aussi la déclaration de Mme Valérie Létard, Secrétaire d'État à la Solidarité lors de la Journées Européennes des personnes handicapées début Décembre à Bruxelles."Le contexte économique n'est pas facile, les politiques en faveur des personnes handicapées ne doivent pas être une variable d'ajustement."

Alors qu'à longueur de journée, les radios et les télévisions nous accablent de mauvaises nouvelles sur cette crise internationale, on se demande parfois si elle n'est pas d'abord la crise du bon sens, de l'oubli de quelques valeurs fondamentales de l'humanité et l'aveuglement de certains dirigeants politiques et économiques à vouer leurs actions uniquement en fonction de leurs conséquences financières, oubliant, qu'à la base, il y a, avant tout, l'être humain !

Soyons utopiques ! Rêvons que l'homme soit toujours placé au centre des décisions de la Cité pour cette nouvelle année et que des besoins de trésorerie ne soient pas le prétexte à de petites économies aussi voyantes qu'iniques en plus d'être à cours terme, ruinant un travail de fond pour la pleine participation sociale des personnes handicapées, seule garante d'une prise en charge optimale et de revenus décents, tout en contribuant au budget national.

Il est évident que l'époque que nous vivons est trouble et incertaine et amènera plus que probablement de profonds changements structurels dans nos sociétés. Les réussir passera par des logiques de coopérations entre les acteurs impliqués à tous les stades pour répondre aux pressions xénophobes, nationalistes et protectionnistes qui inéluctablement voient ou verront le jour. C'est l'occasion de mettre en avant l'apport humaniste portée par tous ceux concernés par le handicap, en premier, les personnes handicapées qui depuis longtemps connaissent la signification du respect de l'autre, de l'acceptation de la différence, de ses richesses mais aussi des traumatismes du rejet dont parfois elles font l'objet. C'est aussi porter une volonté, celle de réussir une société ou chacun existe et apporte sa contribution à la longue marche de l'humanité.

Handicap.fr, depuis sept ans vous informe, vous propose des espaces de parole interactifs (blogs, vidéos, forum....), une plate forme emploi, des bases de données d'aides techniques ou humaines, sur le tourisme et les loisirs pour contribuer à la pleine prise en compte des besoins des personnes handicapées.

Pour cette nouvelle année, face à cette incertitude de l'avenir, nous partageons avec vous cette citation de l'écrivain Jean de la Croix (1542 - 1591): "Il n'y a pas de chemin, il faut marcher. C'est en marchant que se fait le chemin."

Toute l'équipe se joint à moi pour vous souhaiter une bonne année et un bon chemin 2009!

Partager sur :

Commentaires6 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
6 commentaires






Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.