L'Antarctique en handbike : le défi fou de Karen Darke

La quête de l'Antarctique, Karen Darke l'a mûrie aux Jeux de Rio en 2016. La championne de handbike se lance à l'assaut du bout du monde début décembre 2022. 220 km sur la glace, en handbike ou à ski assis, un défi autant sportif qu'environnemental.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Voir la vidéo Ice Trikes

Karen Darke était géologue dans les Andes boliviennes au début des années 1990. A l'âge de 21 ans, un accident d'escalade la laisse paralysée de la poitrine aux pieds. L'aventurière britannique n'en reste pas moins amoureuse de la montagne et du sport. Elle participe tour à tour aux Jeux paralympiques de Londres en 2012 puis de Rio en 2016 et rafle l'or dans le contre-la-montre sur route féminin. Plus rien ne frêne alors l'athlète qui mate l'Himalaya à vélo du Kazakhstan au Pakistan en 1996 et roule dix ans plus tard à travers la Patagonie chilienne. Toujours à vélo. « Il semble presque incroyable de penser, à l'époque où j'étais allongée sur un lit d'hôpital, brisée et contusionnée,  que je serais un jour capable de skier sur les calottes glaciaires, de faire du kayak sur les océans, de traverser les continents à vélo et de vivre une vie d'aventure », explique-t-elle sur son blog. 

220 kilomètres en Antarctique, du nord au sud

Mais c'est un défi d'une toute nature qu'elle s'apprête à vivre. Aujourd'hui âgée de 51 ans, Karen se lance dans une première mondiale : traverser l'Antarctique, du nord au sud, en vélo adaptatif, sur 220 kilomètres. Son projet ? « Pole of possibility » (« pôle des possibilités », en français). L'expédition débutera début décembre 2022 au 79e méridien ouest, à Union Glacier Camp. Une donnée qui n'a pas été choisie au hasard puisque « soixante-dix-neuf est le numéro atomique de l'or, et l'un des messages clés de l'expédition est 'l'or intérieur' », explique la société Sinequa qui soutient le projet.

A vélo ou en ski assis

Pour atteindre son objectif, la championne a deux options, selon les conditions d'enneigement sur place : à vélo à la puissance des bras ou en ski assis. « Avec mon expédition en Antarctique, j'espère montrer aux gens qu'aucun revers dans la vie ne suffit à vous empêcher de réaliser des choses incroyables, et que tout défi est finalement surmontable avec les bons outils. Je ne peux faire l'expédition que grâce à des avancées technologiques incroyables », confie Karen. L'aventure polaire sera entièrement captée par le cinéaste Mike Webster et fera l'objet d'un documentaire. A travers ce voyage, Karen et son équipe espèrent intégrer le livre Guinness des records. La Britannique deviendrait ainsi la première femme à faire du ski assis vers le pôle sud, sur l'une des distances les plus longues jamais parcourues.

Un projet de recherche scientifique

Outre le défi personnel, Karen espère faire avancer la recherche scientifique, notamment en matière environnementale. Elle embarque avec elle des chercheurs, notamment Mike Christie, professeur d'économie environnementale à l'Université d'Aberystwyth (Pays de Galles) ou encore Mike Robinson, président de la Scottish royal geographical society pour la protection de l'environnement. Enfin, le projet est interactif, invitant le public à soumettre par écrit des histoires personnelles « sur la façon dont les personnes ont surmonté l'adversité et les défis ». Le gagnant de ce concours aura le privilège d'être lu au bout du monde, en direct depuis la banquise. Pour s'inscrire, rendez-vous sur le site Project possibility  avant le 1er décembre 2022.

© karendarke.com

Illustration article
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.