Un bébé trisomique égérie d'une marque de petits pots

C'est une première dans l'histoire de Gerber, la marque d'aliments internationale ! Elle a choisi un enfant porteur de trisomie 21 pour la représenter. Lucas Warren, un petit Américain d'un an, devient son nouveau visage.

8 février 2018 • Par

Thèmes :

Illustration article

Il est le nouveau visage de Gerber, la marque de repas pour bébés mondialement connue. Depuis 1928, elle choisit chaque année l'enfant qui la représentera. Il y a huit ans, elle a lancé un concours, le Gerber baby photo search, et, pour la première fois de son histoire, elle a choisi un enfant porteur de trisomie 21. Parmi les 140 000 photos reçues, c'est Lucas Warren, un petit Américain originaire de Georgie, âgé d'un an, qui a remporté ce concours, ainsi que la somme de 41 000 euros.

Une grande première

La marque a annoncé la victoire du petit garçon via son compte Instagram. Le 7 février 2018, elle y poste une photo de Lucas accompagnée d'un post félicitant le bambin et ses parents. Fidèle à son objectif de promouvoir la diversité, ce n'est pourtant pas le handicap de l'enfant qui a poussé Gerber à faire ce choix. Ce qui a séduit le jury, c'est surtout son « sourire éclatant ». « Chaque année, nous choisissons le bébé qui correspond parfaitement à notre marque et, cette année, Lucas correspond parfaitement », affirme Bill Partyka, son PDG dans un communiqué. Pendant un an, Lucas sera présent sur tous les réseaux sociaux de la marque, et ses fans pourront également suivre ses premiers pas et ses premiers mots.

Faire passer un message

Pour les parents du petit garçon, Cortney et Jason Warren, l'annonce de la victoire fut une surprise totale. « J'étais totalement sous le choc », confiait sa mère sur le plateau de Good Morning America, une émission américaine. Elle décrit son fils comme un enfant « joyeux, énergique, qui aime faire rire les gens » et espère que ce titre sera l'occasion de faire changer le regard des gens sur le handicap. Jason s'est, quant à lui, dit « honoré » que son fils ait été choisi.

Pas une première

Lucas n'est pas le seul enfant trisomique à avoir convaincu une grande marque. Tout a commencé avec Benetton dans les années 1998, le premier à avoir eu cette « audace ». Depuis, en 2012, Seb, un jeune Anglais trisomique, s'est affiché dans la nouvelle campagne de Noël de Mark and Spencer. En 2015, c'est la bouille de Clara, 18 mois, qui fait craquer l'enseigne de déco espagnole Bel and Shop.  En 2016, c'est au tour du jeune Asher de figurer sur les affiches de la marque de prêt-à-porter OshKosh B'Gosh, avec l'objectif de « changer le visage de la beauté ».  

© Instagram

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Assan Haidara, journaliste Handicap.fr"

Commentaires3 Réagissez à cet article

Thèmes :

3 commentaires



Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.