Un body Invictus Games pour le " royal baby "

Le compte-à-rebours de la prochaine édition des Invictus Games est lancé ! Elle aura lieu dans un an, aux Pays-Bas. Pour lui rappeler, la princesse Margriet offre au prince Harry un body à l'effigie de ces jeux, pour son nouveau-né, Archie.

10 mai 2019 • Par

Thèmes :

Illustration article

Le prince Harry a reçu, le 9 mai 2019, un body à l'image des Invictus Games pour son nouveau-né Archie, lors de son premier déplacement officiel en tant que papa, à l'occasion des préparatifs de la prochaine édition aux Pays-Bas.

Rencontre avec des athlètes

Trois jours seulement après la naissance de son fils Archie, fruit de son union avec son épouse Meghan, le prince britannique s'est rendu à La Haye pour lancer le compte à rebours, un an avant le début de ces jeux créés pour les soldats blessés. D'humeur taquine, le prince Harry a fait semblant d'enfiler le petit vêtement blanc avec le logo gris et jaune des Invictus Games, lorsqu'il l'a reçu des mains de la princesse Margriet des Pays-Bas. Le duc de Sussex a plaisanté en disant qu'il devrait le "mettre" lui-même avant de remercier la princesse néerlandaise. Le prince Harry, qui a présenté son fils au public pour la première fois le 8 mai, avec son épouse, a également rencontré des athlètes et participé à des activités sportives, dont le tir à l'arc.

L'origine des jeux

Créés par Harry, qui a servi dans l'armée britannique en Afghanistan, les Invictus Games sont un événement sportif international à l'image des Jeux paralympiques pour soldats et vétérans de guerre blessés et handicapés. Organisés pour la première fois en septembre 2014 à Londres, ils sont un thème récurrent dans la relation entre Harry et Meghan. C'est lors de l'édition 2017 à Toronto (Canada) que le prince a fait sa première apparition avec l'ancienne actrice américaine. L'année suivante, ils étaient présents à Sydney, quelques jours après l'annonce de sa grossesse.

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2019) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.