Retrouvez plus de 25000 offres d'emploi sur le salon Hello Handicap Retrouvez plus de 25000 offres d'emploi sur le salon Hello Handicap Retrouvez plus de 25000 offres d'emploi sur le salon Hello Handicap

CDD tremplin et handicap : 409 entreprises dans la course

Le CDD tremplin vise à faciliter les transitions professionnelles pour permettre aux personnes handicapées d'accéder à un emploi durable. Cette expérimentation est prolongée jusqu'à fin 2023. Un arrêté liste les 409 entreprises adaptées engagées.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Le CDD tremplin est une option pleine de rebond. Un arrêté du 22 avril 2022 (en lien ci-dessous), publié au Journal officiel le 8 mai, actualise la liste des entreprises adaptées (EA) autorisées à conclure ce type de contrat facilitant les transitions professionnelles des publics en situation de handicap, complétant l'annexe de l'arrêté du 10 mars 2022. Elles sont désormais 409 dans toute la France à pouvoir poursuivre cette expérimentation.

Le CDD tremplin, c'est quoi ?

Prévue par l'article 78 de la loi Pour la liberté de choisir son avenir professionnel de 2018, cette nouvelle forme d'accompagnement individualisé renforcé est ouverte à des EA volontaires qui souhaitent embaucher des personnes en situation de handicap sans emploi ou qui risquent de le perdre, dans le cadre d'un contrat de quatre à vingt-quatre mois (hors cas de dérogation prévus par la loi). Le temps de travail est de 20h à 35 h par semaine. La rémunération est basée sur le SMIC ou le minimum conventionnel si celui-ci est plus favorable. Le renouvellement est possible plusieurs fois mais la durée totale ne doit pas dépasser 24 mois. Pour chaque embauche en CDD tremplin, l'entreprise adaptée peut percevoir une contribution salariale forfaitaire de l'Etat de plus de 10 000 euros par an. A l'issue de cette période, elle a le choix de recruter la personne... ou pas.

Objectif de ce dispositif ? Créer une passerelle entre le secteur adapté et les entreprises ordinaires -ce que sont, rappelons-le, les EA- tout en permettant à l'employé d'acquérir une expérience professionnelle et/ou une formation qualifiante, afin de consolider son projet professionnel.

Initialement prévue jusqu'au 31 décembre 2022, cette expérimentation a été prolongée d'un an tout rond au motif que « les premiers résultats sont encourageants », selon Emmanuel Macron.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.