Communautés 360 : un appui pérenne en cas de handicap?

Lancées dans l'urgence en juin 2020, durant la crise, les Communautés 360, cellules d'appui aux personnes handicapées sans solution, promettent d'être pérennisées et structurées. Un cahier des charges national est édité en décembre 2021.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Les Communautés 360 ont été déployées en juin 2020 sous le « format Covid ». Le gouvernement avait devancé leur création initialement prévue en 2021 pour faire face à la crise. Un numéro vert unique, le 0 800 360 360, avait ainsi pour objectif de répondre à l'urgence, sept jours sur sept, fériés inclus, pour favoriser l'accès aux soins ou aux solutions de répit des personnes handicapées ou isolées. Mais comment assurer la pérennité de ce dispositif alors que certaines associations avaient jugé à l'époque sa mise en place « précipitée » (article en lien ci-dessous) ?

Un cahier des charges dédié

En décembre 2021 -initialement prévu en février 2021-, le gouvernement rend public un « cahier des charges » dédié (en lien ci-dessous), « socle commun afin de mailler le territoire d'une nouvelle offre de services indispensable pour les personnes ». Pour Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat au Handicap, il s'agit de « rénover la gouvernance et la façon de travailler ensemble sur les territoires » avec l'objectif « d'innover » pour répondre « à des difficultés qui perdurent ». Il a été rédigé par la Direction générale de la cohésion sociale et la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie, en associant plus de 125 personnes issues de 18 départements. Ces travaux ont permis de formuler des propositions d'évolution du modèle 360 à partir des bonnes pratiques afin d'en « assurer le déploiement effectif dans les territoires ».

Structuration d'équipes de proximité

Concrètement, il prévoit que les conseillers en parcours, formés à l'autodétermination, puissent accompagner les personnes dans la recherche de solutions, « dans une dynamique inclusive », en mixant le droit commun et des services spécifiques, à l'échelle locale. Ils travailleront en relation avec les Maisons départementales des personnes handicapées pour « aller vers » les personnes qui rencontrent des difficultés dans leur quotidien, « afin de repérer et prévenir toute rupture de parcours ». Le gouvernement promet de « conforter ces Communautés » via un « renforcement de moyens », sans en préciser le montant. Une convention engage les Conseils départementaux, les préfets, les Agences régionales de santé, mais aussi l'ensemble des acteurs du milieu ordinaire comme spécialisé. Les personnes handicapées doivent être « elles-mêmes au cœur de la gouvernance ».

Ce cahier des charges doit être mis en œuvre au plus tard le 30 juin 2022. En parallèle, une campagne de communication sur le numéro d'appel unique a démarré le 20 décembre afin de « conforter sa visibilité et son recours », selon le secrétariat d'Etat au Handicap.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.