Décès de Nolan, 10 ans, infecté par la bactérie E.coli

100 à 160 cas en France par an de contamination par la bactérie E.coli. Le SHU vient d'emporter Nolan, contaminé à cause d'un steak mal cuit. Il avait 10 ans. Comment protéger les jeunes enfants ?

16 septembre 2019 • Par

Thèmes :

Illustration article

Le jeune Nolan, intoxiqué en 2011 par un steak haché contaminé par la bactérie Escherichia coli (E.coli), est décédé le 14 septembre 2019 à l'âge de 10 ans, "des séquelles de son intoxication", a indiqué à l'AFP Me Florence Rault, avocate du petit garçon et de sa famille, confirmant une information du Parisien.

Une souffrance permanente

"Ça a été un long supplice car il n'a pas arrêté de souffrir un seul instant : les membres qui se déforment, les os qui se cassent, il a dû subir différentes interventions chirurgicales, il ne pouvait plus manger, déglutir, parler, se mouvoir car il n'avait plus de coordination", a détaillé Me Rault. Atteint de diabète, "il était alimenté par sonde" avec "des prises de médicaments plusieurs fois par jour, des séjours réguliers à l'hôpital", a-t-elle ajouté. "Son corps a fini par lâcher", "conséquence de toutes ces pathologies qui n'ont fait que s'aggraver et qui ont complétement détérioré" son état de santé.

En juin 2011, une quinzaine d'enfants avaient développé, après avoir mangé des steaks hachés achetés chez Lidl, des syndromes hémolytiques et urémiques (SHU) qui ont laissé d'importantes séquelles. Resté paralysé et avec un handicap mental, Nolan, qui avait alors un peu moins de 2 ans, était le plus gravement atteint. Il est le seul à être décédé. En février, Guy Lamorlette, 78 ans, gérant du fournisseur de Lidl mis en cause dans ce scandale alimentaire, avait été condamné en appel à trois ans de prison, dont deux ferme, et 50 000 euros d'amende.

D'autres cas à cause d'un fromage

Deux jours plus tard, le 16 septembre, ce sont les parents de Giulia qui témoignent à leur tour dans C News. La fillette aujourd'hui âgée de 23 mois est elle aussi atteinte du SHU après avoir ingéré un aliment en avril 2019. Elle ne voit plus, marche plus, ne parle plus, est nourrie par sonde, et ses journées sont désormais rythmées par les soins. A l'hôpital, dans les chambres voisines, d'autres enfants étaient rongés par ce mal qui, comme Giulia, ont consommé un petit bout du même fromage ; 14 enfants de 6 mois à 4 ans et un adulte ont été infectés au total en France. La famille se lance à son tour dans un combat juridique et crée l'association Giulia afin de récolter des fonds pour emmener la fillette à Barcelone où des méthodes innovantes de prise en charge sont proposées.

Le SHU, c'est quoi ?

Le SHU, maladie rare mais grave, est la principale cause d'insuffisance rénale aiguë chez les enfants âgés de 1 mois à 3 ans. Elle est le plus souvent causée par une bactérie appartenant à la famille des E. coli, dont certaines souches sont plus virulentes et produisent des toxines, appelées "shigatoxines". Elle se manifeste d'abord par de la diarrhée souvent avec du sang, des douleurs abdominales et parfois des vomissements. Ces symptômes peuvent évoluer (dans 5 à 8 % des cas), après une semaine environ, vers un syndrome hémolytique et urémique. L'enfant présente alors des signes de grande fatigue, de pâleur, une diminution du volume des urines, qui deviennent plus foncées, et parfois des convulsions. Le traitement à l'hôpital s'effectue par des transfusions sanguines et/ou des dialyses. L'évolution peut être grave ; plus d'un tiers gardent des lésions rénales à long terme, nécessitant un suivi médical régulier. Les modes de contamination sont les suivants : ingestion d'aliments contaminés consommés crus ou peu cuits (viande de bœuf, en particulier hachée, lait ou produits laitiers non pasteurisés, jus de pommes, légumes crus, ou eau de boisson contaminée), en portant ses mains souillées à la bouche, après avoir touché des animaux porteurs de la bactérie ou leur environnement contaminé ou par contact avec une personne malade qui excrète la bactérie dans ses selles ("maladie des mains sales").

La transmission de la maladie peut être prévenue par des gestes simples : cuire les viandes à point, laver les légumes, réchauffer suffisamment les restes alimentaires, conserver les aliments crus à part, se laver correctement les mains et les ustensiles avant de cuisiner, ne pas boire d'eau non traitée. Mais aussi éviter le contact des enfants de moins de 5 ans avec les animaux domestiques dans leur environnement.

© Stocklib / Mikhail Abramov

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

 
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.