Danger décibels : la nouvelle appli pour mesurer le volume

"Faire péter les watts" ? Avec modération alors ! Une récente étude révèle une baisse significative de l'audition, notamment chez les jeunes. Pour permettre à chacun d'éviter les agressions sonores, une asso lance une application qui mesure le son.

20 mars 2019 • Par

Thèmes :

Illustration article

Comment protéger ses oreilles d'éventuelles agressions sonores ? L'association JNA semble avoir trouvé la solution grâce à l'application dB Live JNA qui évalue le niveau sonore du lieu dans lequel l'utilisateur se trouve. Chaque Français peut désormais connaître le nombre de décibels auquel il est exposé et agir en conséquence… Un enjeu sanitaire primordial, dans une ère où les écouteurs règnent en maître dans les oreilles des jeunes (et des moins jeunes) et où les acouphènes prolifèrent. Récemment, l'étude « Les oreilles des Français sous pression. Quels impacts sur la santé ? » révélait une baisse significative de l'audition, particulièrement chez les 15-24 ans (article en lien ci-dessous). Or, l'apparition de ces symptômes est, en grande partie, évitable.

Des gestes simples pour se protéger

Au lendemain de la 22ème Journée nationale de l'audition (JNA), le groupe d'experts scientifiques et médicaux de l'association JNA rappelle trois gestes faciles à appliquer au quotidien pour éviter la surdité précoce. Le premier, préserver son audition des expositions sonores élevées. Cela peut paraître évident mais encore faut-il connaître le nombre de décibels tolérés. Les expositions sonores agissent en formant une pression acoustique sur le système auditif. Elles peuvent être la source d'une fatigue auditive provoquant une gêne momentanée (dès 60 dB, soit une conversation à 3, une perte d'intelligibilité de la parole intervient) ou devenir toxiques pour l'oreille (au-delà de huit heures d'exposition à 80 dB). Dans ce dernier cas, il est alors indispensable de se retirer dans un lieu plus calme ou de porter des protections auditives contre le bruit.

Test d'audition gratuit

Dans la continuité, le second geste consiste à offrir un temps de récupération à son système auditif. Les oreilles sont sollicitées en permanence et ne bénéficient ni de paupières ni de clapets naturels. Tout simplement parce qu'elles ont aussi une fonction d'alerte nécessaire à la survie. Pour rester intactes, elles ont besoin de repos afin de sortir du stress acoustique qui peut les fragiliser. Une équation simple permet de les préserver : temps d'exposition = temps de récupération. Troisième et ultime conseil des experts : tester son audition. Le site de l'association JNA propose de le faire gratuitement, en ligne (lien ci-dessous), jusqu'au 31 mars 2019. Ce test n'a pas de valeur médicale mais permet d'effectuer un repérage éventuel de perte auditive. Le cas échéant, l'internaute sera invité à consulter un médecin ORL pour un bilan plus complet.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.