+ de 20% des entreprises n'emploient aucun salarié handicapé

Plus de 20% des entreprises privées de plus de vingt salariés n'employaient en 2010 aucun travailleur handicapé et n'avaient pas non plus signé d'accord spécifique avec les partenaires sociaux sur le sujet, selon une étude du ministère du Travail p

7 novembre 2012 • Par L'AFP pour Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

PARIS, 06 nov 2012 (AFP) -
Les entreprises de plus de 20 salariés doivent employer l'équivalent de 6% de travailleurs handicapés.
Pour remplir cette obligation, elles peuvent employer directement des handicapés, recourir à des sous-traitants du secteur adapté (établissements d'aide par le travail...), recourir à des stagiaires handicapés, mettre en place un accord spécifique avec les partenaires sociaux ou encore verser une contribution financière au Fonds pour l'insertion professionnelle (Agefiph) des personnes handicapées (jusqu'à 13.000 euros par salarié manquant).
Les établissements qui n'ont employé directement aucun travailleur handicapé ou n'étaient pas couverts en 2010 par un accord représentaient 22% de l'ensemble des établissements assujettis, après 24% en 2009 et 32% en 2008.

336.900 personnes handicapées (reconnues comme travailleurs handicapés, bénéficiaires d'une pension d'invalidité ou de l'Allocation adulte handicapé) travaillaient dans les 97.200 entreprises soumises à l'OETH.
Au final, elles représentent 2,8% des effectifs équivalents temps-plein (contre 2,6% en 2009) de ces entreprises. Un chiffre partiel puisqu'il ne concerne pas les entreprises qui ont signé avec leurs syndicats un accord spécifique sur l'emploi des personnes handicapées (9% des entreprises assujetties à l'OETH).

A 22%, le taux de chômage des travailleurs handicapés est plus de deux fois plus élevé que l'ensemble de la population active.

jc/db/ct

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations »

Partager sur :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.