Des enfants trisomiques exécutés par l'Etat islamique ?

Selon plusieurs journaux internationaux, un juge de Daech, au nom de la charia, aurait autorisé l'exécution de nouveau-nés et d'enfants atteints de trisomie 21 ou handicapés. 38 d'entre eux seraient déjà morts.

15 décembre 2015 • Par

Thèmes :

La presse internationale s'est emparée de l'info sans qu'elle n'ait pu être officiellement confirmée. « Le groupe Etat islamique a émis une fatwa donnant l'autorisation à ses militants d'exécuter les enfants atteints de trisomie, de handicap ou de malformations congénitales, rapporte, entre autres, le Daily Mail dans son édition online du 14 décembre 2015. » Cette fatwa serait dictée par un juge du groupe EI faisant appliquer la charia, un Saoudien nommé Abu Said Aljazrawi. Selon le groupe activiste irakien Mosul Eye, plus de 38 enfants atteints de malformations ou de trisomie, âgés d'une semaine à trois mois, auraient été tués par injection létale ou étouffement. La plupart des victimes seraient le fruit de l'union entre des combattants étrangers et des femmes syriennes ou irakiennes. Mosul Eye explique que les exécutions ont eu lieu dans les bastions de l'EI en Syrie et à Mossoul (nord de l'Irak).

© Capture vidéo Mosul Eyes

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires3 Réagissez à cet article

Thèmes :

3 commentaires



Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.