FAQ déconfinement : réouverture des CAMSP et CMPP

N°13 : "Mon proche est accueilli au CAMSP ou CMPP". Plusieurs jours après le déconfinement, des interrogations émergent en cas de handicap. Pour y répondre, le gouvernement publie des questions-réponses sur diverses thématiques.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
Illustration article

Plusieurs jours après l'annonce du déconfinement, de nombreuses questions émergent notamment de la part des personnes handicapées. Pour tenter d'y répondre, le gouvernement a mis en place une foire aux questions (FAQ), divisée en plusieurs fiches thématiques, régulièrement actualisées. La treizième : « Mon proche est accueilli au CAMSP ou CMPP ».

•    
Que se passe-t-il avec la réouverture des centres d'action médicosociale précoce (CAMSP) et des centres médico-psycho-pédagogique (CMPP) ?

A compter du 11 mai, la reprise de l'activité au sein des CAMSP et des CMPP devra être proportionnée et progressive en tenant compte à la fois de l'urgence de la reprise des interventions et du profil particulier de chaque enfant. A l'instar de l'ensemble des structures d'accueil de jour des externats médico-sociaux, les modalités de reprise doivent combiner notamment :
- le respect des souhaits des responsables légaux sur la base d'une analyse bénéfices/risques, notamment quant à une reprise des interventions à domicile ou dans la structure. Objectif : mettre tout en œuvre pour accompagner la prise de décision sur la base du respect des droits individuels ;
- le respect d'un protocole sanitaire précisant les conditions de nettoyage et désinfection des locaux, l'utilisation des équipements de protection, les modalités de prise en charge en cas de symptôme du Covid-19 chez un enfant, son proche aidant ou un professionnel ;
- la bonne information des familles sur les nouvelles modalités d'accueil : nombre de personnes, gestes barrière à appliquer, préparation de l'enfant au rendez-vous, etc. Il convient de privilégier la reprise des accompagnements individuels mais les interventions collectives ne sont pas interdites si la situation des locaux le permet (petits groupes notamment).

•     Quelles seront les mesures de protection mises en place par les CAMSP et les CMPP ?

Il est recommandé que les soignants portent un masque chirurgical. En cas de visite à domicile, les soignants doivent aussi porter un masque chirurgical. Pour les enfants de moins de 6 ans, il convient de rappeler :
- Que le masque n'est pas obligatoire (ce d'autant plus si l'enfant présente des troubles qui seront aggravés par le port du masque) ;
- Qu'ils peuvent être en difficulté pour comprendre et mettre en œuvre les gestes barrière et qu'il convient de les accompagner par tout moyen. Dans tous les cas, il faudra privilégier une communication à 1 mètre de distance. Il est rappelé que si les autres gestes barrière (lavages/désinfection des mains, masques) sont respectés, les nourrissons et bébés peuvent être pris dans les bras en cas de nécessité, et les parents doivent avoir accès à la séance comme recommandé par la société française de néonatologie pour les services hospitaliers.

Partager sur :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.