Flamme olympique : Julien Massé, portrait n°2

A 41 ans, Julien Massé s'apprête à entrer dans l'histoire du sport. Ce professeur des écoles, handicapé à la jambe suite à un accident, sera porteur de la flamme olympique le 25 mai 2024, à Poitiers.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Mohamed Ali. C'est le nom qui lui vient à l'esprit lorsque Julien Massé pense à la flamme olympique. En 1996, le célèbre boxeur, alors handicapé -il est atteint de la maladie de Parkinson-, entre à nouveau dans l'histoire en embrasant la vasque olympique à Atlanta. « Malgré sa maladie, il l'a fait avec beaucoup de dignité », se souvient Julien qui prendra également part à cette expérience unique. Comme lui, 10 % des relayeurs de la « flamme 2024 » sont en situation de handicap. Le quadragénaire prendra le relai le 25 mai 2024, dans sa région, à Poitiers.

Le sport, sa béquille

L'enseignant en lycée professionnel a été choisi pour son parcours. Blessé dans sa jeunesse à la jambe, lors d'un accident de foot, il ne renonce pourtant pas au sport. Devenu éducateur sportif, il avoue « avoir tenu » grâce à l'activité physique. Des valeurs qui ont probablement séduit le Cojop (Comité d'organisation des Jeux). A quelques jours du Jour J, Julien aimerait que la France devienne « un peu plus inclusive en voyant ces sportifs en situation de handicap » participer à cet évènement mémorable.

10 interviews on fire !

Pour retrouver son interview on fire (sur le feu), rendez-vous sur Handicap.live. Dix portraits vidéos de porteurs de la flamme olympique en situation de handicap y seront publiés jusqu'au 10 juillet 2024 (JO : des porteurs de flamme handi dans une interview on fire).

© Capture écran Zoom

Julien Massé face caméra
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.