Nouveau trucretrouvez des milliers d'offres d'emploi sur Hello Handicap Nouveau trucretrouvez des milliers d'offres d'emploi sur Hello Handicap Nouveau trucretrouvez des milliers d'offres d'emploi sur Hello Handicap

La France va-t-elle cultiver du cannabis à usage médical?

La France va-t-elle se lancer dans la culture du cannabis à usage médical, toujours interdit ? Un comité scientifique est lancé en août 2021 pour en discuter. En parallèle, depuis mars 2021, une expérimentation est menée sur des patients volontaires.

• Par

Thèmes :

Commentaires3 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

La France serait-elle sur le point de se lancer dans la culture du cannabis à usage médical pour soulager certaines pathologies : SEP, épilepsies pharmacorésistantes, situations palliatives, douleurs neuropathiques ou liées à un cancer... ? Pour étudier la question et poser les limites, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) annonce, le 18 août 2021, la mise en place d'un nouveau Comité scientifique temporaire (CST). Il est intitulé « Culture en France du cannabis à usage médical-spécifications techniques de la chaîne de production allant de la plante au médicament ».

Quelle variété de plantes ?

L'avis de ce CST devra porter sur les teneurs en THC (ou tétrahydrocannabinol, principale molécule psychotrope du cannabis) et en CBD (cannabidiol, une autre molécule relaxante sans effet stupéfiant) des plantes ou encore sur la variété de celles utilisées. Il devra également définir les modalités de leur traçabilité jusqu'à la récolte des fleurs, les formes pharmaceutiques attendues des médicaments à base de cannabis, les critères de qualité pharmaceutiques ainsi que les contrôles nécessaires. Un décret, en vue d'autoriser et d'encadrer, sous certaines conditions, cette culture en France est « en cours de finalisation », précise l'ANSM.

Pour le moment interdit

Pour rappel, selon la loi française, l'utilisation et la production du cannabis, quelle que soit leur finalité, sont, pour le moment, interdites sur notre territoire. Toutefois, le décret du 7 octobre 2020 a permis la mise place d'une expérimentation concernant son utilisation à vocation médicale. Les premières consultations ont ainsi débuté fin mars 2021 dans 215 centres de référence puis en pharmacie (article en lien ci-dessous). Les patients sont éligibles s'ils souffrent de certaines maladies graves et seulement « en cas de soulagement insuffisant ou d'une mauvaise tolérance » avec les traitements déjà existants. 3 000 volontaires devraient prendre part à cette étude durant deux ans pour leur généralisation éventuelle en 2023. Or, pour le moment, tous ces produits sont importés (Canada, Australie, Portugal, Israël…). A quand une filière française ?

Un comité d'experts

C'est dans cette optique que ce nouveau comité est lancé. Il sera composé de représentants des différents ministères concernés (agriculture, santé, économie, intérieur), de représentants de l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (INRAE) ainsi que du Conseil national de l'ordre des pharmaciens (CNOP). Des experts, en particulier des plantes utilisées à des fins médicales, partageront également leurs connaissances, ainsi que l'actuel président du Comité scientifique de suivi de l'expérimentation de l'usage médical du cannabis. Formé pour une durée de quatre mois, ce CST devra, à l'issue de cette période, rendre son avis. Les nominations de ses membres et la première réunion sont prévues en septembre 2021.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires3 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
3 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.