Handicap : reprise des visites dans les établissements

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé le rétablissement à partir du 20 avril 2020 d'un "droit de visite pour les familles" dans les Ehpad et établissements médico-sociaux, dans des conditions "extrêmement limitées".

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
Illustration article

Olivier Véran a annoncé le rétablissement "à partir du 20 avril 2020" d'un "droit de visite pour les familles" dans les Ehpad et établissements médico-sociaux. "Ce droit de visite, très encadré, pourra s'appliquer dans les mêmes conditions pour les établissements qui accueillent cette fois-ci des personnes en situation de handicap", a précisé le ministre lors d'une conférence de presse le 19 avril 2020 à Matignon. Mais dans quelles conditions ? "Pour l'instant, les infos pour les personnes handicapées sont exactement les mêmes que celles communiquées pour les personnes âgées, répond le secrétariat d'Etat au Handicap. La doctrine détaillée n'a pas encore été diffusée. Elle sera précisée dans la FAQ (foire aux questions, article en lien ci-dessous) dès que nous le pourrons."

Des recommandations nouvelles

Rappelant qu'à l'heure actuelle "45% des Ehpad ont signalé au moins un cas de Covid positif sur le territoire", Olivier Véran a précisé que la décision de réorganiser des visites avait été prise après consultation des "sociétés savantes" et des "représentants des organismes de ces établissements pour personnes âgées". "Nous avons élaboré ensemble des recommandations nouvelles qui permettront à partir de (lundi) l'organisation dans les territoires (...) d'un droit de visite pour les familles en direction de leurs aînés fragiles" résidant dans ces établissements d'hébergement pour personnes âgées et dépendantes.   

A quelles conditions ?

"Ce sera à la demande du résident, ce sera dans des conditions extrêmement, vous l'imaginez, limitées, pas plus de deux personnes de la famille (...), ce sera sous la responsabilité des directions d'établissements qui devront dire à la famille lorsque ce sera possible et dans quelles conditions", a énuméré M. Véran. Il a ajouté "l'impossibilité maintenue d'aller toucher la personne, d'être en contact physique". "Par contre, il y aura un contact visuel", a-t-il conclu.

Le protocole national relatif aux consignes applicables sur le confinement dans les ESSMS a été complété le 20 avril avec les dispositifs nécessaires pour permettre la reprise des visites (en lien ci-dessous).  « Ce n'est qu'une fois les conditions locales de visite précisées par les directeurs d'établissement de façon à garantir un retour des proches dans de bonnes conditions (…) que les familles pourront bénéficier des premières visites », explique le ministère de la Santé dans un communiqué.

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2020) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.