Handicap : les signalements pour maltraitances en hausse

Le 3977, ligne dédiée à la lutte contre les maltraitances envers les personnes âgées ou handicapées, a connu un bond de 28% des appels au premier semestre 2021. A 75 %, elles interviennent au domicile.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article
Illustration article

La ligne téléphonique 3977, dédiée à la lutte contre les maltraitances envers les adultes âgés ou handicapés, a connu un bond de 28% des appels au premier semestre 2021, par rapport à la même période de 2020, a-t-on appris auprès de la fédération opérant ce numéro. Cette hausse pourrait s'expliquer par un "rattrapage" après des périodes de confinement synonymes de difficultés à signaler les dysfonctionnements.

Quelles explications ?

"Il y a eu un déficit d'appels en 2020 pendant les deux mois de confinement, pour partie parce que nos appelants habituels, c'est-à-dire surtout les familles, n'ont pas été mobilisés : ils ne pouvaient pas accéder à l'intérieur des maisons de retraite", a indiqué mercredi à l'AFP Pierre Czernichow, président de la fédération en charge de cette ligne d'écoute créée en 2012 et financée par les pouvoirs publics. Une autre explication possible est que la détresse des résidents des Ehpad, du fait des restrictions qui leur étaient imposées pendant les confinements et même après, n'ont pas forcément été perçues comme des maltraitances, analyse M. Czernichow.

Surtout au sein du domicile

Concrètement, au premier semestre 2021, le service 3977 a ouvert 948 dossiers sur de possibles maltraitances -qu'elles soient physiques ou psychologiques-, soit une hausse de 28% par rapport au premier semestre 2020. Dans les maisons de retraite ou les établissements pour adultes handicapés, les dysfonctionnements signalés relèvent le plus souvent de "négligences, de réponses jugées insuffisantes, et la plupart du temps totalement involontaires", de la part de soignants épuisés et pas assez nombreux, relève M. Czernichow. Mais les trois quarts des appels concernent des maltraitances qui surviennent au domicile des adultes concernés : elles peuvent être le fait de professionnels intervenant chez eux, ou de membres de leur entourage ou de leur famille.

Une goutte d'eau dans la mer

Quels que soient les chiffres, "les alertes que nous recevons, c'est une goutte d'eau dans la mer, une toute petite partie de la réalité", insiste le responsable de la ligne d'écoute. Or, "ne pas en parler, c'est la façon la plus sûre que cela se réitère". Pour ce spécialiste en santé publique, "il y a certes une prise de conscience collective de ce problème, mais beaucoup reste à faire", notamment pour lutter contre l'idée préconçue selon laquelle ce phénomène "relève de l'intimité et ne regarde pas la société".

Rappelons qu'en août 2021, les directeurs d'établissements et services médico-sociaux du champ du handicap ont reçu une circulaire du gouvernement qui les exhorte à la vigilance face à toute forme de maltraitance, y compris sexuelle (article en lien ci-dessous). Une piqûre de rappel pour que cesse l'omerta.

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2021) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.