Maltraitance sur personnes handicapées, le 3977 répond

Le 3977, numéro national dédié aux victimes et témoins de maltraitances commises envers les personnes âgées et handicapées, reste accessible 7 jours sur 7 durant toute la durée de la crise sanitaire.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Restrictions renforcées pour quatre semaines à compter du 3 avril 2021 ! « Ces mesures favorisent l'isolement et le risque de maltraitances, en établissements ou à domicile, à l'encontre des personnes vulnérables », explique la Direction générale de la cohésion sociale. Face à ces risques, le numéro national 3977 dédié aux victimes et témoins de maltraitances commises envers les personnes âgées et adultes en situation de handicap, demeure accessible.

Comment ça marche ?  

  • 7 jours sur 7 de 9h à 19h en semaine, de 9h à 13h et de 14h à 19h les week-ends (un répondeur est mis en place pour les appels passés en dehors des horaires d'ouverture).
  • Appel gratuit, confidentiel et non inscrit sur les relevés téléphoniques.
  • Signalement possible via l'adresse 3977@3977contrelamaltraitance.org ou par le biais d'un formulaire en ligne sur le site de la Fédération ( https://3977.fr/nous-contacter/ ).
  • Accessible en un clic également aux personnes sourdes et malentendantes par le biais d'une visio-interprétation de l'appel en langage des signes française et une transcription instantanée de la parole ( https://www.acce-o.fr/client/3977 ).

En 2 temps

Le dispositif est constitué d'une plateforme nationale d'écoutants professionnels formés, sous la houlette des associations ALMA (allô maltraitance). Les appelants bénéficient d'une première écoute, anonyme s'ils le souhaitent. Si besoin, ils sont ensuite orientés vers le centre de leur département pour une seconde écoute approfondie et un accompagnement personnalisé jusqu'à la résolution de la situation. Attention, ce numéro ne se substitue pas aux services habituels en cas d'urgence (15, 112, 17…).
 
Des informations complémentaires sont disponibles sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé (en lien ci-dessous). En 2019, 25 457 appels ont été reçus et 6 827 dossiers créés pour maltraitance possible.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.