Ikea crée des accessoires de mobilier adaptés au handicap

Se meubler quand on est en situation de handicap ? La galère. Conscient du problème, IKEA Israël a eu la bonne idée de mettre en ligne gratuitement des plans pour imprimantes 3D d'accessoires adaptés... A installer sur ses meubles en moins de 2 !

24 mars 2019 • Par Cassandre Rogeret / Handicap.fr

Thèmes :

Commentaires2 Réagissez à cet article

Pas facile d'ouvrir un placard ou de se lever de son canapé lorsqu'on ne maîtrise pas parfaitement sa mobilité ni sa motricité fine. Les fabricants de mobilier ont tendance à l'oublier mais le géant suédois, Ikea, a eu le déclic. Ses meubles en kit faciles à monter manquant pourtant d'accessibilité, Ikea Israël a décidé de lancer ThisAbles, une collection d'accessoires adaptés pour permettre aux personnes à mobilité réduite ou malvoyantes de les utiliser plus facilement.

13 plans disponibles gratuitement

De vastes poignées pour ouvrir aisément les placards ou le rideau de douche, des boutons plus larges pour allumer la lumière, des cales pour surélever le canapé… Pour l'heure, treize modèles sont disponibles sur le site dédié (en lien ci-dessous). Petite particularité : ces produits ne sont pas vendus en l'état mais l'entreprise met, gratuitement, à disposition de ses clients des plans pour imprimantes 3D afin de les concevoir chez soi (encore faut-il en avoir une !) ou via un service tiers. La marque propose également des fiches d'installation pour indiquer la marche à suivre afin de les placer correctement sur le mobilier.

Faites vos suggestions

Pour concevoir ces outils, Ikea Israël a sollicité deux associations locales spécialisées dans le handicap, Milbat et Access Israel ; ils ont été testés par les utilisateurs concernés et, le cas échéant, modifiés. Novice dans le champ du handicap, l'entreprise cherche encore à s'améliorer ; sur sa plateforme, un formulaire de suggestions (en lien ci-dessous) est donc disponible pour permettre à chacun de faire part de ses idées. Si la marque prévient qu'elle ne pourra pas donner vie à chaque projet, elle affirme qu'ils seront tous pris en compte puis évalués. Les meilleurs seront ensuite développés par ses designers et s'ajouteront aux treize accessoires déjà existants.

Illustration article Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires2 Réagissez à cet article

Thèmes :

2 commentaires


Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.