Journée mondiale de la bipolarité: la recherche avance!

La bipolarité invalide un million de Français, pour qui la pose du diagnostic arrive en général au bout de 9 ans. La fondation Fondamental souhaite améliorer le diagnostic et la prise en charge de ces patients grâce aux avancées scientifiques.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Neuf ans. C'est en moyenne le temps écoulé entre l'apparition des premiers symptômes de la bipolarité et l'instauration d'un traitement adapté (article en lien ci-dessous). A l'occasion de la journée mondiale des troubles bipolaires, le 30 mars, la cohorte de scientifiques de la fondation Fondamental alerte sur les conséquences d'un retard de diagnostic. Maladie mentale chronique, ces troubles se caractérisent par une alternance entre des phases d'excitation et de dépression (article en lien ci-dessous). Ils toucheraient entre 1 et 2,5% de la population, apparaissent généralement au cours de l'adolescence ou au début de l'âge adulte et persistent toute la vie. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) la classe au 5e rang des maladies mentales les plus handicapantes, d'autant que le taux de mortalité chez ces patients est deux fois supérieur à celui de la population générale. La maladie peut en effet s'accompagner de comorbidités telles que le cholestérol, l'hypertension, l'obésité, aggravés par la surconsommation d'alcool et de drogues. Sans oublier le risque augmenté de tentative de suicide, pour un patient sur trois. Résultat, la fondation Fondamental évalue à treize ans la perte d'espérance de vie pour les personnes concernées.

Les promesses du lithium

Pour espérer voir un jour ces chiffres baisser, la fondation travaille au développement d'outils pour mieux connaître et faire connaître cette pathologie qui touche près d'un million de Français. La recherche scientifique avance à ce sujet ; douze centres experts dédiés ont obtenu des résultats prometteurs, notamment au sujet du lithium, traitement de référence du trouble bipolaire depuis 75 ans.

Par ailleurs, 10% des femmes auraient débuté un trouble bipolaire par une dépression du post-partum (après la naissance de leur bébé) mais avec une forme moins sévère de la maladie et un taux moindre de tentatives de suicide par rapport à celles ayant débuté un trouble en dehors de cette période. « Ces résultats soulignent la nécessité d'un repérage précoce afin d'offrir au plus vite une prévention et des soins adaptés », indique Fondamental.

Le rôle du système immunitaire

Les études scientifiques ont également permis de comprendre un peu mieux l'origine de la maladie grâce à la recherche de biomarqueurs. Parmi eux, le système HLA (Human leukocyte antigens), impliqué dans l'activation du système immunitaire. Ces recherches ont montré un lien entre dysfonctionnement de la réponse immunitaire et troubles psychiatriques, notamment la bipolarité. Cette découverte permettra d'envisager un diagnostic plus précoce chez les sujets à risque (article en lien ci-dessous).  La journée du 30 mars sera l'occasion de présenter l'avancée des recherches, les nouveaux parcours de soins et de mieux comprendre les contours de la maladie.

Conférences débats les 30 et 31 mars

• 30 mars, 18h, sur le thème « L'éducation thérapeutique : gérer son trouble bipolaire et le regard porté par celui-ci », disponible en visio sur https://us02web.zoom.us/j/88218835183#success
• 30 mars, de 18 à 20h à Clermont-Ferrand sur le thème « Parcours de soin avec des outils innovants dans vos régions » à la Chapelle des Cordeliers
• 31 mars, de 15 à 17h à Monaco sur plusieurs thèmes, Amphithéâtre Lou Clapas

Enfin, les « FondaMental talk » sont une série de podcasts de quinze minutes dédiés à la santé mentale, qui donnent la parole à des psychiatres et des chercheurs. Celui du 21 mars 2022 est consacré au thème « Troubles bipolaires : comment les détecter ? ».

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.