Macron annonce 160 M pour les aides à domicile

Emmanuel Macron se rend le 4 août 2020 à Toulon pour "rendre hommage" aux auxiliaires de vie à domicile pour personnes âgées ou handicapées. Il annonce 160 millions pour leur verser, avec les départements, une prime Covid.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article
Illustration article

Dernière minute du 4 août 2020
Emmanuel Macron a annoncé que l'Etat allait débloquer 80 millions d'euros pour verser, avec une contribution égale des départements, une prime exceptionnelle Covid aux aides à domiciles. Les départements contribueront également au versement de cette prime à hauteur de 80 millions d'euros. Soit un total de 160 millions d'euros pour les plus 320 000 auxiliaires à domicile qui exercent en France.

Article initial du 4 août 2020
Le déplacement, prévu de 11 à 13h environ, a vocation à rappeler "la nécessité de faire attention aux personnes isolées et de respecter les gestes barrières", alors qu'apparaissent dans certaines régions des signes de reprise de l'épidémie de coronavirus, dans une période de "brassage familial", souligne l'Elysée.

Reconnaissance des pro du domicile

Le président de la République viendra aussi exprimer "la reconnaissance et l'hommage aux professionnels du domicile grâce auxquels des personnes ont pu rester chez elles", malgré "une tâche rendue plus difficile par la difficulté à se fournir en masque, et par le confinement", ajoute l'Elysée. Pour autant, et c'est un des « loupés » de la crise actuelle, les aides à domicile ne toucheront pas tous la prime Covid. L'Etat ne récompense que les services gérés par l'Assurance maladie ; pour les autres, c'est au bon vouloir de chaque département (article en lien ci-dessous). Emmanuel Macron va faire des annonces pour le secteur, précise la présidence. Il devrait aussi réaffirmer l'ambition "que les personnes qui le souhaitent vieillissent chez elles le plus longtemps possible", poursuit cette source.

Deux visites

Le chef de l'Etat devrait dans un premier temps rendre visite à une dame de 80 ans qui habite son appartement depuis 47 ans, en présence de son auxiliaire de vie et peut-être de ses deux enfants. Puis, accompagné de la ministre déléguée chargée de l'Autonomie, Brigitte Bourguignon, et de la secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées, Sophie Cluzel, il dialoguera dans un lieu encore non précisé avec deux auxiliaires de vie à domicile, le directeur régional de l'association Les Petits frères des pauvres ou encore le directeur de l'Entraide sociale du Var, en présence du maire de Toulon, du président du département et d'un de ses adjoints.

Selon des données citées par l'Elysée, 97% des auxiliaires de vie à domicile sont des femmes, souvent salariées à temps partiel, trois fois plus souvent victimes d'accidents du travail que la moyenne, dans un secteur où 20% des postes restent vacants.

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2020) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.