Malvoyance : soldes en ligne, une accessibilité au rabais?

En 2024, encore, ce sont près de 2 millions de personnes déficientes visuelles qui ne pourront pas profiter pleinement des soldes en ligne, en raison d'un manque d'accessibilité des sites de e-commerce. Une asso réclame le respect de la loi de 2005.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Depuis le 10 janvier 2024, des dizaines de millions de Français sont en quête de bonnes affaires à l'occasion des soldes d'hiver. Malheureusement, outre les prix, l'accessibilité des boutiques en ligne semble également au « rabais ». Résultat : deux millions de personnes déficientes visuelles ne peuvent pas profiter pleinement de ces réductions saisonnières. La Fédération des aveugles et amblyopes de France dénonce une « inégalité d'accès » et un « non-respect de la loi ».

2 boutiques en ligne accessibles sur 94

En 2023, la FAAF a lancé son Observatoire du respect des obligations d'accessibilité numérique, qui contrôle régulièrement près de 2 500 sites web répartis dans 42 secteurs d'activités. Le résultat est sans appel : parmi les 94 sites de e-commerce inclus dans l'Observatoire, seuls deux respectent les obligations d'affichage facilitant la navigation des internautes non et malvoyants. « A l'heure du tout numérique, il est inacceptable qu'ils ne soient pas considérés comme des citoyens à part entière et donc des consommateurs à part entière », martèle Bruno Gendron, président de la Fédération.

Il rappelle aux e-commerçants « l'urgence de respecter la citoyenneté des personnes en situation de handicap » et réclame une « pleine accessibilité numérique comme l'exige la loi du 11 février 2005 ».

Un micro chariot de courses devant un ordinateur avec un écran noir.
Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.