Rejoignez les équipes Cdiscount Rejoignez les équipes Cdiscount Rejoignez les équipes Cdiscount

Micros d'or de la presse sportive : le handisport en force!

Malade Parkinson, Yves parcourt 1 000 km à pied. Née sans avant-bras, Solenne devient championne d'escalade. Depuis 35 ans, les Micros d'or récompensent les meilleurs reportages de sport. En 2021, le handicap s'affiche plein écran...

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article
Illustration article

Toute l'année, ce sont les journalistes qui commentent les performances des champions, une fois par an, ce sont des athlètes de haut niveau qui vont les juger. Les Micros d'or, c'est LE rendez-vous annuel des journalistes sportifs français. Créés en 1987 par l'Union des journalistes de sport en France, ces trophées récompensent depuis 33 éditions les meilleurs reportages audiovisuels. En « ce siècle médiatique compliqué » face à la concurrence effrénée des réseaux sociaux, des blogs et sources d'infos tout azimut, ils entendent « revaloriser la profession », selon Vincent Duluc, président de l'UJSF. Mais pas que... Face caméras, ce sont aussi des parcours et des tempéraments passionnants qu'on extirpe de l'ombre... Des destins contrariés, des vies qui auraient pu se briser, des Hommes toujours debout... Le jury 2021 (détail ci-dessous) n'a pas valorisé le palmarès ; la performance a parfois un autre visage, et il ne s'y est pas trompé. 

Solenne, championne au sommet

La soirée de gala de l'édition 2021, retransmise sur la chaîne Sport en France, est accueillie le 15 décembre à Morzine-Avoriaz (Haute-Savoie). Yohann Taberlet reçoit à domicile. Le multimédaillé en paraski de descente, enfant du pays, est le directeur du Parc des sports de la station. Parmi les catégories (magazine, digital, radio, journal TV), une est désormais dédiée au « Handisport et sport adapté ». C'est Une voie différente, de Julien Hérichon, consacré à Solenne Piret, qui se voit récompensé (diffusé sur France 2 dans Stade 2, 7 min, en lien ci-dessous). Cette grimpeuse française est née sans avant-bras droit. A l'adolescence, elle regarde son frère grimper, ne se l'autorise pas. Il lui faudra dix ans pour entrer dans la salle et agripper son destin à pleine main. Aujourd'hui, à 29 ans, elle a fait de son handicap une force et s'octroie le titre de championne du monde de handi-escalade. « Ce qui m'a touché, c'est sa résilience qui nous parle à tous car elle s'est sauvée elle-même en regardant ses propres blocages et en les assumant », confie Julien.

Yves, son défi Parkinson

Pour le prix du « public », parmi les six reportages en lice, deux proposent un focus sur le handicap. Tout d'abord, Titicaca, le fabuleux destin de Théo Curin (TF1) suit l'expédition extrême de ce jeune nageur quadri-amputé qui, en novembre 2021, a traversé en onze jours le plus haut lac du monde, dévoré par la morsure du froid, ébranlé par les orages et tempêtes (article en lien ci-dessous). Mais c'est Guillaume Papin et Julien Ababsa de France 2 (Stade 2) qui reçoivent les faveurs des internautes avec Toujours se relever, un docu consacré à Yves Auberson (en lien ci-dessous, 7 min). Malgré la maladie de Parkinson qui lui est tombée dessus précocement, il y a quinze ans, ce Suisse de 51 ans a parcouru plus de 1 000 km dans les Alpes suisses en moins de trois mois. « Marcher pour se sentir vivant », telle est sa devise. Alors qu'en lui tout tourne au ralenti, plus rien ne l'arrête lorsqu'il se met en marche... Son corps, pourtant secoué de gestes incontrôlés, « oublie la maladie », selon lui. « On fait ce métier pour faire des rencontres... Et il n'y a pas un jour où je ne pense pas à Yves, explique Julien. C'est le prix de sa force et de sa détermination ». Depuis, Yves a subi une opération du cerveau qui « s'est bien passée », rassurent les réalisateurs.

Des histoires riches et fortes

A l'heure où le handisport souffre d'un déficit majeur de visibilité dans les medias, ces Micros d'or entendent lui donner ses titres de noblesse. Selon Jean-Marc Michel, l'un des patrons de l'évènement, désormais président d'honneur, ils avaient pour objectif, dès l'origine, de « mettre en valeur des disciplines moins médiatisées ». Selon lui, « il est temps que les performances des athlètes avec un handicap aient le même relief que celles des valides ». « Il nous faut pour cela des têtes d'affiche qui ont des choses à dire, encourage à son tour Yohann Taberlet. Heureusement, il y a moins d'autocensure de leur part, certainement parce que leurs performances sont supérieures à quinze ans en arrière et que le milieu se professionnalise ». « C'est peut-être aussi le côté affectif qui touche, ajoute-t-il. Ils ont tous une histoire de vie forte et riche, qui peut parler à pas mal de gens. C'est pourquoi il est important que les medias leur donnent davantage la parole, maintenant ».


Un jury très « handi »

Le jury 2021 était présidé par Clarisse Agbegnenou, judokate double championne olympique et quintuple championne du monde. Sur les 22 membres du jury, six athlètes handisport, des pointures. Il y a là Robert Citerne, pilier de la para-escrime française, Trésor Makunda, déficient visuel, détenteur du titre mondial sur le 100m, Cédric Nankin, champion de rugby-fauteuil, Delphine Le Sausse, au palmarès impressionnant en ski nautique, ou encore Verity Smith, cavalière de dressage non-voyante. Reste un parcours, celui de Claire Supiot, jonction symbolique entre deux univers sportifs encore distants. Elle fut, en 1988, médaillée d'or aux Jeux olympiques en natation ; trente-trois ans plus tard, touchée par la maladie de Charcot Marie-Tooth, elle s'aligne dans la même discipline lors des Jeux de Tokyo, cette fois-ci dans le bassin paralympique (article en lien ci-dessous). Parenthèse grinçante, Philippe Croizon, l'aventurier quadri-amputé qui a traversé la Manche à la nage, vient jouer les troubles fêtes dans un sketch avec son binôme Charlotte Dhenaux, chanteuse et humoriste, avec laquelle il signe, depuis 2021, une web-série, Rencontre du 3ème type, corrosive à souhait (article en lien ci-dessous). Une parenthèse humour avant le verdict...

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.