Une mission pour favoriser le bien-être des salariés aidants

Alors qu'en 2030 1 actif sur 4 sera aidant, le gouvernement confie une mission à la plateforme RSE afin d'encourager les entreprises à se mobiliser pour les aider à concilier vie professionnelle et personnelle. Verdict d'ici le 1er février 2022.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

8 à 11 millions de Français accompagnent un proche en situation de handicap, de maladie ou de perte d'autonomie, dont 62 %* d'actifs. Concilier vie personnelle et professionnelle, c'est l'un des objectifs majeurs de la stratégie gouvernementale « Agir pour les aidants 2020-2022 » (article en lien ci-dessous). Pour continuer sur cette lancée, trois ministres, Brigitte Bourguignon (Autonomie), Sophie Cluzel (Handicap) et Olivia Grégoire (Economie sociale, solidaire et responsable) confient, le 14 septembre 20201, à la Plateforme RSE, plateforme nationale d'actions globales pour la responsabilité sociétale des entreprises installée à France Stratégie, une mission ayant pour but d'encourager les entreprises à s'engager en faveur de leurs salariés aidants. L'enjeu ? Préserver leur santé, leur bien-être, leur vie sociale mais aussi l'attractivité de leur entreprise.

Répercussions sur le collectif de travail

Dégradation de l'état de santé, arrêts de travail, démotivation voire démissions sont autant de conséquences qui pèsent sur la situation du salarié aidant, de l'entreprise et de l'employeur. « Ces situations ont des répercussions au sein du collectif de travail. L'attention particulière qui doit leur être apportée relève donc pleinement de la RSE », expliquent les trois ministères dans un communiqué commun. « Les aidants sont un véritable pilier de notre société. Nous leur devons un soutien indispensable. A ce titre, les entreprises sont les premières interlocutrices des salariés à même de les aider à assumer toutes les tâches qui sont les leurs, en proposant des horaires aménagés ou en déployant le congé proches aidants », développe Sophie Cluzel. « Ce sujet concerne toute la société et s'immisce même au sein des grandes entreprises, quel que soit leur secteur d'activité », rebondit Brigitte Bourguignon, incitant l'ensemble des employeurs à se mobiliser dans cette démarche « bénéfique pour tous ».

Associer les associations

Les travaux de la plateforme, qui devront « étroitement associer les associations », porteront principalement sur les conditions nécessaires à l'élargissement des critères de la RSE à cette problématique, l'identification des leviers favorisant l'appropriation effective de cet enjeu par les entreprises ainsi que le développement et la valorisation de pratiques exemplaires. Une attention particulière sera portée aux petites et moyennes entreprises et aux propositions de solutions concrètes pour intensifier le recours au congé proche aidant indemnisé, effectif depuis le 1er octobre 2020 (article en lien ci-dessous). Les recommandations de la Plateforme RSE seront ensuite présentées au gouvernement d'ici le 1er février 2022.

* Baromètre des aidants 2020, fondation April / Institut BVA

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.