Inscrivez-vous à l'Handesport challenge Akka Inscrivez-vous à l'Handesport challenge Akka Inscrivez-vous à l'Handesport challenge Akka

Nicolas Karasiewicz, "J'ai 1 truc à te dire"

Nicolas est éveilleur de consciences. Sa mission : faire de son handicap visuel sa plus grande force pour inciter employeurs et décideurs à transformer toute singularité en opportunité. Son arme ? Son bagou. Preuve en images !

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Un message essentiel à faire passer sur le handicap ? Nicolas Karasiewicz vous livre le sien en 1 minute chrono ! Quelques mois après sa naissance, le diagnostic tombe : « cataracte congénitale ». En 2004, un glaucome le prive de son œil gauche, tandis que le droit ne voit guère mieux. Une vingtaine d'années plus tard, il a réussi à faire de sa « singularité sa plus grande richesse ». Plus qu'un mantra, c'est une profonde conviction pour cet « éveilleur de consciences » de 33 ans qui s'est donné une seule et unique mission : « Encourager les acteurs économiques à transformer la contrainte en opportunité ». Pour ce faire, il sensibilise salariés, dirigeants et grand public via des conférences ou encore des ateliers collaboratifs afin de les convaincre que le handicap n'est pas une fin en soi, « bien au contraire » ! Découvrez son message et réagissez avec le #J1TATD (« J'ai 1 truc à te dire »).

Vous souhaitez participer ? Contactez-nous à l'adresse video@handicap.fr .

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.