Double A, "J'ai 1 truc à te dire"

En 2012, Anne-Alexandrine prête serment, la voilà avocate. Après avoir frôlé la mort et tenu tête à deux maladies incurables, elle quitte tout pour devenir humoriste et laisse place à Double A. Son credo : "On peut rire de tout, même du handicap".

4 mars 2020 • Par

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Un message essentiel à faire passer sur le handicap ? Anne-Alexandrine, alias Double A, vous livre le sien en 1 minute chrono ! A la naissance, la dystonie myoclonique, un trouble rare du mouvement, tente de compliquer ses plans de carrière mais il n'en est rien. A l'école, Anne-Alexandrine fait toujours partie du trio de tête, « malgré une écriture catastrophique », sourit-elle. A 20 ans, un second diagnostic tombe : « Maladie inflammatoire du système nerveux central ». « Mais encore ? », demande-t-elle. « Une sclérose en plaque... » A force d'adaptation et de détermination, elle obtient son master en droit et exerce le métier d'avocate pendant quatre ans, habitée par une certaine « fibre du justicier ». Deux ans plus tard, nouvelle épreuve : une septicémie a failli l'emporter... Lors de ses séjours à l'hôpital, elle se découvre une passion pour le théâtre et teste ses premiers sketches sur le personnel soignant. Aujourd'hui, elle remplit des salles de théâtre mais continue de jouer à l'hôpital pour apporter une vague de fraîcheur et d'espoir. Ses missions : sensibiliser et faire rire. Un joyeux mélange qu'elle propose dans son « spectacle de malAAde ». Découvrez son message et réagissez avec le #J1TATD (« J'ai 1 truc à te dire »).

Vous souhaitez participer ? Contactez-nous à l'adresse video@handicap.fr .

© Quentin Küper

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.